Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 03 mars 2014 à 15h50

Cinquante idées reçues sur la Shoah - Tome I / Marc-André Charguéraud

En réponse à -5 -4 -3 -2
-1Financement de la Division Azul ? de Emmanuel de Chambost

La division " Azul " de Ben El Mehli le lundi 03 mars 2014 à 15h26

Salut à tous!
La division " Azul " est équipée et armée par l'Allemagne. Selon Juan Eslava Galan ( " Los anos del miedo " éd. Planeta 2009 ) elle verra passer, en deux ans, 47 000 volontaires, comptera 4954 morts, 8700 blessés, 2137 mutilés, 1600 gelés plus ou moins gravement, 372 prisonniers et 7800 malades.
Elle est dite " azul ", bleue, en raison de la couleur bleue de la chemise portée par les Falangistes ( que certains refuseront de quitter ) mais tous les volontaires ne s'engagent pas idéologie anticommuniste; certains s'engagent pour sauver de la peine de mort un parent en cours de jugement pour avoir été du coté des vaincus de la Guerre civile, d'autres pour obtenir, au retour, une quelconque prébende ( motivation que l'on retrouve chez certains volontaires italiens du CTV, lors de la Guerre civile )
Son effectif théorique maximum est de 17 000 hommes, 5600 chevaux et 760 véhicules; après son retrait restera une légion des volontaires espagnols d'environ 2100 hommes.
Il y eut également 4 000 travailleurs volontaires espagnols ( les autorités en espéraient 100 000 ) chiffre que les Allemands jugèrent très insuffisant, allant jusqu'à demander de pouvoir disposer des prisonniers républicains, ce que Franco refusa.
A bientôt.
Ben El Mehli
PS: à des genéraux allemands qui lui reprochaient la tenue décontractée de ses hommes et tout particulièrement le fait que ceux-ci ne saluaient pas souvent et se déplaçaient toujours les mains dans les poches, le général Munoz Grandes répondit, parfaitement sérieux: " Es que tienen sujetarse los cojones, que les pesan mucho " ( Ils doivent maintenir leurs c... car elles pèsent très lourd )

*** / ***

lue 971 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Cinquante idées reçues sur la Shoah - Tome I

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes