Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

vo nguyen giap / cecil b currey

En réponse à
-1jean lacouture et giap de Laurent Boussaton

Pour la négociation en vue d'une indépendance progressive... de René CLAUDE le dimanche 29 juin 2003 à 13h58

Bonjour,

Comme d'autres jeunes intellectuels de sa génération impressionnés par les héros de la France libre et de la Résistance, Jean Lacouture a signé pour le corps expéditionnaire (service de presse) en grande partie à cause de l'aura de Leclerc. Pour le reste, c'est assez confus...
Il écrit aujourd'hui :
"Quand nous nous embarquons en septembre 1945 à Marseille pour l'Indochine, nous ne savons pas vraiment ce que nous allons y faire. A mon niveau en tout cas...Lutter contre l'indépendance ? "encadrer" la révolution ? combattre les communistes alors que le gouvernement français compte cinq ministres membres du PCF, ou rétablir les "valeurs françaises" dans le cadre d'une Union française à inventer - comme nos chefs nous le disent ? Tout cela est bien vague." (p.39-40 in "Profession biographe" )

Au club de la presse de Saigon, il rencontre des acteurs de cette "reconquête" ambigüe dès le début : Valluy, adjoint de Leclerc, Bollardière colonel para exigeant mais soucieux du respect du droit des gens, et puis des reporters, des vieux de la vieille "jaunis" par l'Extrême-Orient, des spécialistes de la civilisation annamite, consultants avant la lettre, des agents doubles,...
Jean Lacouture et ses camarades travaillent pour "Caravelle", revue officielle du Corps expéditionnaire tout en fondant "Paris-Saigon" où ils militent pour une autonomie du Vietnam devant conduire à l'indépendance... Un matin, Leclerc débarque :
"Ah, mes gaillards, c'est vous qui faites le matin le journal de la guerre ("Caravelle"), et celui pour la paix ("Paris-Saigon") l'après-midi. Venez me voir un de ces soirs qu'on parle de tout ça." (p. 44-45) On voit que Leclerc ne les empêche pas de rédiger leur feuille critique de tendance indépendantiste. L'Indochine en 1945-46, c'est compliqué et les positions ne sont pas tranchées chez ceux qui tentent d'évaluer la situation avec intelligence en intégrant la donne nouvelle qu'est la prise de conscience par les élites vietnamiennes que la France n'est plus une puissance coloniale invicible depuis juin 1940...

Le 20 février 1946, Lacouture est à Hanoi pour "Caravelle", en mission officielle. Là, Léon Pignon, l'adjoint de Jean Sainteny (qui fut grand résistant et est resté un gaulliste de choc), promet au jeune reporter de tout faire pour l'aider à rencontrer Hô Chi Minh et Giap. Trois jours après, il rencontre les deux chefs communistes vietnamiens. Si "l'oncle Hô" paufine son personnage drôle et bienveillant fier de sa culture française, Giap s'occupe de la communication politique.
Lacouture : "Avec Giap, ce fut autre chose. Il fut de suite sans détour : "Ce que nous voulons, c'est l'indépendance. Bien sûr il y aura des étapes, et moins il y aura de morts, mieux cela vaudra. (...) l'indépendance dans deux ans, dans cinq ou dix ans ? Mais le principe ne se discute pas." (p. 48)
Le futur biographe écrit qu'il est revenu du Nord convaincu "qu'il fallait et qu'on pouvait négocier . Dans l'intérêt de tous." Il met par écrit dans "Caravelle" et dans "Paris-Saigon" cette conviction, avec la bénédiction tacite de ses supérieurs.
Le 18 mars 1946, il est le témoin enthousiaste de la rencontre et de l'accord Hô Chi Minh - Leclerc avant d'ajouter que l'illusion d'une entente qui pourrait aboutir à une indépendance sans guerre dura 9 mois...

Bien cordialement,

René Claude

*** / ***

lue 629 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur vo nguyen giap

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes