Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Trucks & Tanks / Collectif

 

Au sommaire du n° 40 de Francis Deleu le jeudi 24 octobre 2013 à 11h14

+ Les chars du Pacte de Varsovie - La déferlante blindée
Avant tout formations d’attaque, les divisions mécanisées sont destinées à percer, tourner, encercler et poursuivre les forces de l’OTAN. Mais face à la « supériorité » technologique de cette dernière, peuvent-elles atteindre ces objectifs ? Les T 55, T 62, T 72 et autres T 80 ne sont ils pas surclassés par les Centurion britanniques, les Leopard allemands et les M60 et M1 américains ? Le pacte de Varsovie a t il véritablement les moyens de ses ambitions ? Un coin du voile entourant l’énorme machine de guerre du bloc de l’Est est soulevé au travers de ce dossier sur les chars du PAVA.
+ Sd.Kfz. 251/9 Stummel - Le Kanonenwagen au combat
Engin puissant grâce à son canon de 7,5cm, le Sd.Kfz. 251/9 Stummel est un semi-chenillé destiné à assurer l’appui feu des groupes de combat allemands. Pourtant, son faible blindage en fait une proie facile pour les armes antichars adverses. Dans ces conditions, de strictes tactiques d’engagement sont élaborées afin de maximiser son potentiel et de limiter les risques.
+ 12,8cm Pak 44L/55 - Le plus puissant canon antichar de la Seconde guerre mondiale
Le second conflit mondial a débuté avec des canons antichars de 3,7cm opposés à des blindages de l’ordre de 20 à 30 mm d’épaisseur. Si ce calibre est suffisant au début de la guerre, les chars ne tardent pas à voir leur protection améliorée. Commence alors une course à l’armement entre le boulet et la cuirasse. Les belligérants conçoivent donc des projets qui évoluent petit à petit vers le gigantisme, le 12,8cm Pak 44 étant très représentatif de cette tendance.
+ A34 Comet - Sur les traces du Panther
Lors de la bataille de Koursk, en juillet 1943, les plaines russes voient apparaître un des plus redoutables prédateurs que le théâtre d’opérations européen ait connu : le Panzer V. Les rapports soviétiques soulignent sa puissance de feu ainsi que son épais blindage. Appelé à devenir le char de bataille principal de la Panzerwaffe, le nouveau venu est supérieur à tous les véhicules britanniques en service. En effet, alors que le Panther intègre les dernières avancées techniques de l’époque, les tanks britanniques sont tous élaborés selon des conceptions d’avant-guerre. Il est alors plus que temps de lui trouver un adversaire à sa taille. Mais le retard technologique accumulé par l’industrie militaire anglaise est loin de faciliter cette entreprise.
+ Rutscher E5 - Le chasseur furtif
Si en 1943 le Panzer V Panther reprend la main, technologiquement parlant, face aux blindés soviétiques, il apparaît rapidement que le nombre de machines assemblées risque fort de ne pas être suffisant pour lutter contre les si nombreuses divisions mécanisées russes. Il est vrai que la qualité n’assure pas seule la suprématie face à la quantité. Les Allemands décident donc de développer un chasseur de chars peu coûteux et susceptible d’être produit en masse.
+ AH-56 Cheyenne - En avance sur son temps
Lors de la guerre du Viêt Nam (1961-1975), les hélicoptères américains HU-1A Iroquois, plus tard redésignés UH-1 et surnommé Huey, servent de moyens de transport de soldats, apportant une souplesse tactique certaine à l’US Army. Toutefois, ces voilures tournantes sont particulièrement menacées lorsqu’elles débarquent des troupes car, à cet instant, elles ne peuvent riposter aux tirs adverses. Une parade est trouvée en armant quelques exemplaires d’UH-1 de lance-roquettes, lance-grenades et de mitrailleuses afin d’effectuer des passes d’attaques au sol autour des Landing-Zones. Néanmoins, les Gunships ne sont qu’une solution transitoire et, en octobre 1963, un programme d’hélicoptère lourd d’attaque, spécialement conçus pour les frappes air-sol, est lancé : le Fire-support Aerial System (FAS)
+ Draisine «Zeppelin» - La draisine mystère
Les draisines sont des engins autonomes, légers, destinés à reconnaître l’état de la voie ferrée en avant des trains, blindés ou civils. En réalité, ce terme général recouvre plusieurs catégories d’engins, avec ou sans moteur, blindés ou non, de poids variable. La Wehrmacht faisait la distinction entre Panzer-Draisine et Panzertriebwagen, ces derniers étant des autorails blindés. Déployée par l’Armée allemande durant la Seconde guerre mondiale, la draisine « Zeppelin » fait partie de la première catégorie.
+ Comparatif - Panzer IV Ausf. H vs Panzer IV/70(V)
Pour l’occasion, ce comparatif déroge à la règle et voit s’opposer deux machines d’un même camp. Il ne s’agit pas de les faire s’affronter, mais de confronter leur potentiel par rapport aux besoins de la Wehrmacht en 1944. Les engins en lice sont le Panzer IV Ausf. H et le Panzer IV/70(V).
+ Camouflage - Camouflage urbain - L'art disruptif
La Seconde Guerre mondiale, à l’image des batailles de Stalingrad et de Berlin, a montré que les batailles pouvaient se dérouler en milieu urbain. Bien que les chars de combat ne soient pas vraiment adaptés à de telles zones du fait de leur taille, tous les belligérants ont dû les y engager pour appuyer l’infanterie. Le début de la guerre froide remet à l’ordre du jour les combats en ville, rendant indispensable l’application d’un camouflage approprié. Mais comment dissimuler des engins de plusieurs dizaines de tonnes dans un tel environnement ?
+ Actu : le PL-01 concept - Du neuf au royaume des véhicules de combat blindés
Dans le cadre d’un programme de modernisation de ses forces armées, la Pologne, mettant à profit son expérience dans le domaine des chars de combat, cherche à s’équiper d’un tout nouveau Armoured Fighting Vehicle (AFV) ou véhicule de combat blindé.

*** / ***

lue 2711 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Et l'AMX 30 ? de Ben El Mehli 24 octo. 2013 11h20
2 lisez-le de 13emeDBLE 24 octo. 2013 17h28
3 Lu. de Ben El Mehli 04 nove. 2013 08h25

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Trucks & Tanks

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes