Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

vo nguyen giap / cecil b currey

En réponse à -2
-1Un réputation déplorable... de René CLAUDE

de la question de Laurent Boussaton le vendredi 27 juin 2003 à 19h48

bonjour
 
 
quelques types de tortures pratiquees par la surete, patrice morlat nous en fait ici un descriptif:
 
 
"...les differents types de tortures se recoupent selon les inculpes. ils se divisent en tortures classiques: privations de nourriture avec ration reduite a trente grammes de riz par jour, coups de rotin sur les chevilles et sur la plante des pieds, tenailles appliquees aux tempes pour faire sortir les yeux de leurs orbites, poteau auquel l'inculpe etait pendu par les bras a quelques centimetres du sol, entonnoir a petrole, presse a bois, epingles sous les ongles et privation d'eau particulierement douloureuse dan les cas de fievre. a ces tortures "traditionnelles" s'ajoutaient quelques specialites dont celle de "la plante des pieds": le prevenu etait frappe sur cet endroit du corps jusqu'a ce que les chairs gonflent et que des ampoules sanguinolentes se forment. si l'inculpe refusait d'avouer, on le faisait alors marcher sur des endroits chauffes par le soleil brulant. une autre torture etait le lon me ga ou "retournement de gesier de poulet". le militant etait couche sur le sol, face contre terre et les mains derriere le dos. l'un des auxiliaires de police posait le pied sur le dos de l'inculpe pour le maintenir couche sur le sol tandis qu'un autre lui prenant les mains, les relevait le plus possible vers la tete; les epaules se desarticulaient en craquant, ce qui provoquait l'asphyxie et l'evanouissement. cette torture etait censee laisser des sequelles dans les poumons des tortures..."
 
 
cordialement
 
 
laurent

*** / ***

lue 2810 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur vo nguyen giap

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes