Et De Graaf et les balles à blanc - Aubrac, Lyon 1943 - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Aubrac, Lyon 1943 / Gerard Chauvy

En réponse à -28 -27 -26 -25 -24 -23 -22 -21 -20 -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1On est en train de démontrer... de françois delpla

Et De Graaf et les balles à blanc de Jacques Gelin le jeudi 12 septembre 2013 à 13h16

Bien sûr la source est l'agent britannique qui a reccueilli le débriefing de Lucie Mais si vous admettez comme possible la somme versée à Floreck (ou Lutgens), pourquoi ne pas admettre que Lucie ait semblé avoir parlé d'une discussion avec Barbie où il était question d'argent? Pourquoi accepter l'une et pas l'autre?
Mais si vous l'acceptez ainsi que le fait que De Graaf n'ait pas nécessairement raconté n'importe quoi à Cordier, alors on a le droit de poser la question de la raison possible du maintien de RA à Lyon sans pouvoir être soupçonné de je ne sais quelle mauvaise intention à l'endroit du couple.

*** / ***

lue 1411 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes