Il n'en reste pas moins... - Aubrac, Lyon 1943 - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 08 septembre 2013 à 10h59

Aubrac, Lyon 1943 / Gerard Chauvy

En réponse à -20 -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Knochen essaie de rationaliser, Floireck camouffle de Jacques Gelin

Il n'en reste pas moins... de françois delpla le dimanche 08 septembre 2013 à 10h34

... que l'un des reproches faits à Lucie, d'avoir provoqué des représailles, tombe.

Et tombe de manière intéressante : autant il pouvait être rentable pour l'occupant de dégommer cinquante otages, voire un village entier comme Oradour, en représailles d'un "lâche assassinat" réel ou allégué, autant, devant une défaite énorme et sans bavure face à une unité visiblement très organisée, il avait intérêt à écraser le coup.

Bonne occasion de rappeler que ni Goebbels ni son robot vichyssois Henriot, qui crachaient à jet continu sur les "bandits" résistants français, n'ont jamais réagi à cette évasion ni essayé de la salir, même lorsqu'elle fut brièvement mise en valeur par les radios alliées, après l'arrivée du couple en Angleterre.

Il a fallu, que cela plaise ou non à ses thuriféraires récemment innombrables, attendre Vergès.

PS.- Gelin, toujours rien sur "Anne Sinclair" ?

*** / ***

lue 1366 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes