Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 03 mai 2013 à 23h41

Cinquante idées reçues sur la Shoah - Tome I / Marc-André Charguéraud

 

Le tome II, « Cinquante idées reçues sur la Shoah » vient de paraître de Francis Deleu le jeudi 02 mai 2013 à 12h42

Bonjour,

Depuis de nombreux mois, Marc-André Charguéraud nous confie l'un ou l'autre article extrait de ses livres « Cinquante idées reçues sur la Shoah ». Ces articles, parfois sujet de débats, font honneur à notre site.
Le tome I figure déjà au catalogue de Livres de Guerre (clic sur la vignette en marge). Le tome II avec en sous-titre : De « J » à Xénophobie vient de paraître aux éditions Labor et Fides :
Mon objectif a été d'apporter dans ce livre (et d'autres) de nouveaux éclairages à la lecture classique de la relation des événements liés à la Shoah. Si l'historien spécialiste de la période connaît les informations utilisées dans ce livre, elles sont souvent ignorées du grand public. Ce livre a mis en exergue certaines d'entre elles. D'autres sont au fil des années devenues des idées reçues, parfois des tabous qu'il fallait démystifier écrit l'auteur en conclusion de son ouvrage.
En attendant de proposer le livre comme sujet à part entière, nous convions déjà nos hôtes à découvrir la table des matières ou autant de thèmes de réflexion.

Table des matières

51. « J » POUR JUIF
Le « J » sur les passeports des Juifs allemands et autrichiens, 1938.
Une mesure honteuse et inutile prise par la Suisse et la Suède.
52. JUIFS ALLEMANDS
360 000 Juifs allemands, soit près de 70% de la population juive d'avant-guerre, ont survécu à la Shoah, 1933-1945.
Paradoxe : presque tous doivent leur salut aux premières persécutions qui les ont forcés à fuir à partir de 1933.
53. JUIFS AMERICAINS
Des Juifs américains contre l'envoi de nourriture aux Juifs d'Europe, 1941
Des orthodoxes sommés par le Congrès de « cesser ce racket de colis qui nourrit la machine de guerre de Hitler »
54. JUIFS « LIBRES »
Des Juifs soi-disant « libres » travaillent pour l'armée allemande.
55. JUIFS POLONAIS
3.200.000 Juifs polonais n'émigrent pas, 1933-1939.
Plus de 90% seront assassinés par les nazis.
56. LAMBERT
Raymond-Raoul Lambert « un lâche et un traître ! », 1941-1943
Le patron de l'UGIF-Sud vilipendé par des contemporains et des historiens.
57. LAVAL
Laval et la déportation des enfants, juillet-août 1942.
Des arrestations décidées par les Allemands et exécutées par Vichy.
b>58. MENACES
Les menaces alliées radicalisent les Nazis.
Il faut éviter les menaces que l'on ne peut pas mettre à exécution immédiatement.
59. MONDE ARABE
Le monde arabe « sans Juifs »
900.000 Juifs y vivaient en 1945, ils ne plus que 4.500 en 2005.
60. NEUTRES
Les neutres retardent la victoire, 1940-1944.
Chaque jour supplémentaire de guerre condamne à mort un millier de Juifs.
61. PACIFISME
Les limites que le pacifisme a dépassées.
Le pacifisme porte sa part de responsabilité dans le génocide.
62. PALESTINE
Les Allemands aident les Juifs à émigrer en Palestine, les Anglais les en empêchent, 1940-1941.
Aberration apparente, des Juifs de Palestine coopèrent avec la Gestapo.
63. PARADOXE FRANCAIS
Triple paradoxe français, 1920-1944.
Philosémites, marxistes et pacifistes devenus antisémites, pronazis et guerriers.
64. PIE XII
Le béatification de Pie XII, un scandale ?
65. POLITIQUE D'APAISEMENT
Juifs français, une politique d'apaisement envers Vichy, 1940-1941.
66. PRÉDIRE
Les uns ont prédit la Shoah dès 1938, les autres espéraient encore en 1944.
67. PRIMAT DE POLOGNE
Le primat de Pologne « chrétiennement antisémite », 1936-1946
Cet antisémitisme meurtrier a contribué à rendre la Pologne « Judenfrei ».
68. PRIORITÉ AUX FRANCAIS
En France, priorité au sauvetage des Juifs français « de souche », 1940-1942
69. PRIORITÉ AUX PERSONNALITÉS
Priorité aux personnalités pour se réfugier aux Etats-Unis, 1940-1941
Est-il moral de choisir quelles vies doivent être sauvées ?
70. PRIORITÉ DE HITLER
Éliminer les enfants juifs.
71. PRISONNIERS
Prisonniers de guerre juifs aux mains des nazis, 1940-1945.
Le Comité international de la Croix-Rouge a sauvé ceux des pays occidentaux.
72. PROTESTANTS
La « main tendue » des protestants français, 1940-1942.
73. RAPATRIEMENTS
L'Europe occidentale refuse son aide aux survivants, 1945.
74. RAVITAILLEMENT
Alliés et Allemands rendent impossible le ravitaillement des Juifs internés, 1940-1945.
On demande au CICR d'intervenir dans les camps, mais on lui refuse les moyens qu'il réclame.
75. REFOULEMENTS
Les refoulement odieux des Juifs par les démocraties occidentales, 1938-1939
76. RÉUSSITE
La réussite impressionnante de l'élite juive, 1920-1939.
77. ROME
Pie XII et les 10.000 Juifs de Rome, octobre 1944.
Le Pape les a-t-il réellement abandonnés ?
78. ROOSEVELT
Roosevelt « rêve de paradis terrestre » pour les réfugiés juifs d'Allemagne, 1938-1941.
Sincérité, hypocrisie ou cynisme ?
79. ROUMANIE
La Roumanie, un génocide sans les nazis, 1941.
Avant le début de la Shoah, Antonescu avait déjà massacré des centaines de milliers de Juifs.
80. ROYAUME-UNI
Sans la Grande-Bretagne pas d'État juifs, 1945-1948.
81. SAUVER
Christianiser les enfants juifs.
Leur judaïsme doit leur être rendu après la victoire.
82. SAUVETAGE
Un Suisse « sulfureux » sauve 1.200 Juifs, 1944-1945
Il fit l'objet d'une sévère controverse.
83. SECOURIR
Secourir les Juifs internés par Vichy, une complicité avec le pouvoir ? 1940-1941
Est-il possible d'aider et d'organiser la libération de prisonniers sans collaborer avec le gouvernement qui les interne ?
84. SÉLECTION
La sélection révoltante des Juifs après la guerre, 1945-1948.
Discrimination et sélection se sont abattues sur les DP juifs à la recherche d'un refuge en Occident.
85. SIONISTES AMÉRICAINS
Priorité à la constitution d'un État juif sur le sauvetage des Juifs d'Europe, 1942-1943.
Cette attitude des sionistes américains mérite examen.
86. SLOVAQUIE
Un prêtre livre 52.000 Juifs aux Nazis, mars-juin 1942.
En trois mois, le président de la Slovaquie, Mgr Tiso, envoie 60% des Juifs du pays à la mort.
87. STALINE
Staline au secours de l'État d'Israël, 1947-1948.
La volte-face surprenante d'un dictateur foncièrement antisémite et antisioniste.
88. SUÈDE
La Suède est responsable de la mort de centaines de milliers de personnes, 1940-1944.
89. SUISSE, COMPTES BANCAIRES
Comptes juifs en Suisse.
Des milliards en déshérence ?
90. SUISSE, REFOULEMENTS
25.000, 40.000, 100.000 Juifs refoulés de Suisse vers une mort certaine ! 1940-1944.
Pourquoi exagérer une réalité qui accable la Suisse ?
91. SUISSE, SAUVETAGES
Les Suisses ont sauvé près de 100.000 Juifs, 1938-1944.
92. TROCMÉ DANIEL
Le martyre de Daniel Trocmé, 1944
Solidaire des déportés jusqu'à la mort. Un exemple transcendant.
93. URSS
URSS : le sauvetage « involontaire » de 1.400.000 Juifs, 1940-1944.
Conséquence de la déportation de 400.000 Juifs polonais et du transfert de 1.150.000 travailleurs juifs russes vers l'Est.
94. VÉL' D'HIV
Rafle du Vél' d'Hiv : Laval pouvait refuser sa complicité, 1942-1943.
En septembre 1942 et en juillet 1943, Laval refuse de coopérer et des rafles massives sont annulées par les Allemands.
95. VICHY
Vichy « terre d'asile » ! 1940-1942.
Au-delà des souffrance individuelles, les chiffres sont têtus : zone Nord 43% de victimes, zone Sud 15%.
96. WAGNER-ROGERS BILL
Printemps 1939, l'Amérique refuse l'arrivée de 20.000 enfants du Reich.
97. WALLENBERG, 1944
Raoul Wallenberg, Carl Lutz, Friedrich Born, 1944.
Trois héroïques sauveteurs « Justes parmi les nations ». L'un est devenu une icône, les deux autres sont restés dans l'ombre.
98. WEIZZ MANFRÉD
L'extraordinaire parcours de la famille de Manfrèd Weiss, 1944
Une famille juive qui possède le plus important groupe industriel hongrois.
99. XÉNOPHOBIE
La xénophobie des Juifs français, 1940-1941.
Le réjet des Juifs étrangers par les Juifs français, un mauvais exemple pour la population.
100. CONCLUSION.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 2957 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Pas encore lu ce livre mais... de Etienne Lorenceau 18 juin 2013 23h48
2 Les silences justifiés ou coupables du Vatican ? de Francis Deleu 19 juin 2013 17h53
1 Excés de zèle de la gendarmerie de Hervé 19 juin 2013 12h22

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Cinquante idées reçues sur la Shoah - Tome I

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes