Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Pétain et de Gaulle / Jean-Raymond Tournoux

En réponse à -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Jacques , tu as tout faux ! de Léon BEL

« L'héroïsme de l'abandon » de Francis Deleu le lundi 08 avril 2013 à 17h44

Bonsoir,

Dans ses Mémoires, Raymond Aron, partisan de l'indépendance de l'Algérie, s'attarde longuement sur La tragédie algérienne (titre d'un chapitre de près de 50 pages, titre également d’où ouvrage paru en juin 1957).Dans l'ouvrage, La tragédie algérienne, qui souleva la colère notamment de Louis Terrenoire, Jacques Soustelle et de Maurice Schumann, Raymond Aron avait employé l'expression de « l'héroïsme de l'abandon ». R. Aron s'en explique :
"Le général de Gaulle a poussé jusqu'à l'héroïsme la volonté d'abandon. La facilité était de poursuivre « la pacification », l'intérêt supérieur de la France était de ne pas s'accrocher vainement aux derniers lambeaux de l'empire. Le général de Gaulle garde, et il gardera, à juste titre, le mérite historique d'avoir convaincu le pays que la décolonisation signifiait mutation et non défaite. Il n'a pas eu l'initiative de cette œuvre que les siens avaient longtemps paralysée. Il l'a menée à son terme en Algérie où elle risquait d'être tragique."
Quelques paragraphes plus loin, R.Aron écrit:
"Je ne sais si nous devons condamner moralement, au bout de deux mille années, la conquête de la Gaule celtique par les Romains. Pour le moins, les conquérants devraient se référer chaque jour à la maxime de Montesquieu :"
"C'est à un conquérant de réparer une partie des maux qu'il fait. Je définis le droit de conquête : un droit nécessaire, légitime et malheureux qui laisse toujours à payer une dette immense, pour s'acquitter envers la nature humaine"
Raymond Aron poursuit :
"La conquête de l'Algérie, au siècle dernier, exigea au moins vingt années et quelques-uns des esprits éclairés de l'époque la jugèrent anachronique, vouée à l'échec. Ce que la conquête apporte éventuellement de bien disparaît nécessairement à partir du moment où les conquérants, plus d'un siècle après leur apparente victoire, doivent reprendre les armes pour perpétuer leur précaire domination. Les Algériens, en dépit de leur hétérogénéité (Arabes et Berbères), en dépit de l'absence d'une tradition étatique comparable à celle du Maroc, revendiquaient légitimement le droit de se bâtir un État et d'affirmer leur identité. Leur revendication s'accordait avec le mouvement historique des idées et l'intérêt bien compris de la France : la politique d'intégration, seule alternative à l'indépendance, la démographie et l'économie la rendaient impossible."
Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1063 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Algérie, et l' Héroïsme de la Capitulation de Auteur anonymé 10 avril 2013 15h53
2 Et soliloquer, c'est dialoguer ? de Jacques Ghémard 10 avril 2013 18h59
2 Dure mais justifiée... de françois delpla 11 avril 2013 07h15

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pétain et de Gaulle

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes