Hilberg et Rousso - Vichy et la Shoah - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre


Edition du 22 mars 2012 à 12h46

Vichy et la Shoah / Alain Michel

En réponse à
-1De Poliakov à Alain Michel de Francis Deleu

Hilberg et Rousso de Emmanuel de Chambost le jeudi 22 mars 2012 à 11h35

Merci, Francis, de faire vivre efficacement la mémoire de ce forum, car le dialogue n'est pas toujours facile entre ceux qui fréquentent le forum depuis des lustres et peuvent avoir une impression de déjà-vu et ceux qui, comme moi, débarquent.

Quelques remarques sur ce commentaire de Rousso, (de 2011, si je comprends bien):

- Il est cohérent avec son que-sais-je de 2007, cohérent aussi avec un l'autre ouvrage généraliste d'Azéma et Wieviorka, Vichy, 1940-1944,un peu antérieur. Aucun des deux ne mentionne les marchandages de Laval.

- Le chapitre de Hilberg sur la France serait mauvais, selon Rousso - pourquoi pas ? - Il ignorerait les travaux de Klarsfeld. L'édition de 2006, en tous cas, est émaillée de références à Klarsfeld. Peut-on admettre que sur la base de faits reconnus par tous, Hilberg puisse avoir une vision globale différente de celle de Rousso ?

- Les travaux de Klarsfeld ont enrichi notre connaissance des faits. Mais Klarsfeld a aussi sa propre lecture des évènements "Vichy n'a protégé personne, mais la population française, restée digne, a permis de limiter les dégâts". Cette lecture des évènements arrange un peu tout le monde, (Une petite repentance et ensuite, place aux Justes) elle vaut ce qu'elle vaut, mais est-elle parole d'évangile ?

- Boisbouvier - que je n'ai pas lu - semble être le client idéal, pour resserrer les boulons de ce qu'Alain Michel appelle la Doxa. Il est la preuve qu'en 2011, il existe encore des « thuriféraires de Vichy » vis-à-vis desquels une seule réponse est possible: Circulez, y'a rien à voir!

*** / ***

lue 1922 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes