Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

SS - Histoire du service secret nazi / André Brissaud

En réponse à -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Merci de ces éléments. de René CLAUDE

Dédouanement de Etienne Lorenceau le lundi 24 janvier 2011 à 02h11

Les motivations de Schellenberg sont claires: il veut faire établir par Masson qu'il est clean de toute implication dans les camps de concentration, ce qui est un grand challenge compte tenu des preuves trouvées depuis. Ce sera le thème central de son dossier de défense

Or nous savons que c'est faux. Il y avait presque dans chaque camps de concentration un baraquement réservé au SD qui pouvait faire entrer dans le camps ou en sortir qui ils voulait. De plus Schellenberg a utilisé cette possibilité pour l'opération Zeppelin en sélectionnant les Ukrainiens et Russes qui lui étaient nécessaires: il les faisait sortir de camps sans problèmes et faisait disparaître ceux qui ne convenaient pas.

De plus, Eggen avait négocié avec le fils de Guisan la vente aux allemands de baraquements d'origine suisse pour les camps de concentration et Schellenberg avait des outils éventuels de chantage en réserve.

Il fait avec la famille de Giraud ce qu'il avait déjà fait avec Vera Bate, épouse d'un Italien nommé Berto Lombardi et membre de la famille Windsor. Par l'intermédiaire de Von Dincklage, Chanel avait déjà pris contact avec son amie Vera, qui avait refusé de la rejoindre à Paris. Von Dincklage avait été chargé faire pression sur elle en la faisant arrêter... pour espionnage. A Berlin, Schellenberg donne ensuite l'ordre de la libérer moyennant un marchandage: elle accompagnera Coco ou elle retournera en prison. Avec la famille Giraud, le chantage est plus subtile: sa famille kidnappée sera libérée pour que Giraud devienne son témoin de crédulité. Le tour de prestidigitation est bien monté: son ami Masson garantit que la transaction est sincère et ne fait que traduire que son interlocuteur est une bonne personne... De fait le naïf Giraud fournira à Schellenberg un témoignage écrit comme témoin à décharge.

Schellenberg comme toujours prépare ses coups longtemps à l'avance quand ses motivations ne sont pas apparentes. Après la conviction étant établie, il peut s'appuyer sur ceux qu'il a berné.

*** / ***

lue 1597 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur SS - Histoire du service secret nazi

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes