Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

Silences meurtriers - Survivre - Tous coupables ? / Marc-André Charguéraud

En réponse à -2
-1Généralisons?? de d.zambon

Le réseau Marcel de Francis Deleu le dimanche 07 novembre 2010 à 22h52

Bonsoir David,

Le titre de ta contribution "Généralisons ??" (avec deux points d'interrogation) est un excellent rappel qui nous invite à ne pas verser dans le manichéisme.
L'évêque de Nice, Mgr Rémond, ainsi que le réseau Marcel mériteraient à eux seuls un article [*].
Michèle Cointet dans son livre "L'Eglise sous Vichy" ne consacre que quelques lignes à Mgr Rémond.
L'évêque de Nice - écrit-elle - fut des grands combats de Verdun et de la Somme. Il gagna la croix de guerre et la rosette de la Légion d'honneur. (...) Il est devenu un véritable ami pour le maréchal Pétain, qui le reçoit dans sa villa de Villeneuve-Loubet. Il s’y livrent tous les deux au plaisir provençal du jeu de boules, encore que le maréchal Pétain préférât le délassement de la conversation de cet homme pétillant d’esprit.
Quoique fervent admirateur de Pétain, il désapprouva la politique raciale du régime. Sommé de respecter les lois d'exclusion, l'évêque ne cessera de sauver de nombreux Juifs.
Et Michèle Cointet - qui n'est guère tendre pour l'Eglise de France - de noter que si la législation antisémite de l'Etat français a des inspirateurs et serviteurs catholiques, ce sont plusieurs évêques qui élevèrent les premières protestations contre les rafles de Juifs.

Quant à Joseph Tiso, à la fois prêtre et président de la République Slovaque, le Père Blet y consacre tout un chapitre dans son livre, Pie XII et la Seconde Guerre mondiale. Les nombreux messages du Saint-Siège, dans le langage feutré de la diplomatie vaticane, auraient peut-être ébranlé l'homme d'Eglise mais n'exercèrent aucune influence sur l'homme politique qu'était Tiso animé d'un antisémitisme viscéral.

Bien cordialement,
Francis.

[*] Pourquoi pas un article dans le magazine "Histoire(s) de la Deuxième Guerre" où David, spécialiste reconnu de l'Italie durant la Seconde Guerre, a déjà signé plusieurs articles.

*** / ***

lue 1336 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Réseau Marcel de d.zambon 08 nove. 2010 14h59

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Silences meurtriers - Survivre - Tous coupables ?

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes