Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

LE FRONT OUBLIÉ DES ALPES-MARITIMES / Pierre-Emmanuel KLINGBEIL

En réponse à
-1Question sur Castillon 06500 de Tim

Les combats de Castillon : de Laurent Laloup le mercredi 16 juin 2010 à 20h05

Bonsoir ,

Voici un extrait du livre de PM Klingbeil sur les combats de Castillon qui se deroule en 1944 :

"Pour le commandement allemand, les ordres étaient clairs, il fallait tenir à tout prix et repren­dre les positions définies dans l'ordre de dé­fense de la fin août. C'est-à-dire, reprendre les hauteurs à l'ouest de Castillon qui dominaient le fort correspondant au secteur du mont Ours et la position plus au nord du mont Meras. La défense allemande du secteur côtier était alors en partie centrée dans le fort de Castillon où les troupes allemandes du secteur se réfugièrent pendant la journée pour éviter les bombardements, ne sortant que la nuit pour défendre les approches. Les Allemands tentèrent plusieurs fois de reprendre l'observatoire idéal du mont Ours donnant sur leurs positions. Une première attaque fut ainsi repoussée le 8 septembre avec de lourdes pertes pour les Allemands. Le fort était alors dominé de toutes parts par les Américains, de plus ses défenses étaient orientées vers l'Italie. L'arrière de la forteresse donnait ainsi sur les lignes américaines et rendait l'endroit « assez périlleux pour défendre le secteur. » Le tunnel de Castillon quant à lui, utilisé par les troupes allemandes comme entrepôt de nourriture et d'abri, point de départ des convois de ravitaillement amenés par mulets de Sospel et de Breil-sur-Roya.
Le 9 septembre, le 3e régiment de la F.S.S.F. envoya ses premières patrouilles dans le village de Castillon qui était accolé à la forteresse mais elles furent repoussées. À partir de ce jour, le front se stabilisa et pour la première fois, les Allemands commencèrent à préparer des positions retranchées. Le 10 septembre, le 2e bataillon du 3e régiment de la FSSF attaqua le fort de Castillon. Après une préparation d'artillerie inefficace, les Américains lancèrent l'assaut, coupèrent la route de ravitaillement au nord du fort et parvinrent sur les superstructures mais ils furent incapables d'y pratiquer une ouverture. Les Allemands organiserent alors une contre-attaque venant de l'est avec deux compagnies pour dégager le forteresse et par le nord avec, pour la première fois, la présence de blindés venant de Sospel. Le combat dura toute la journée, centré autour du fort de Castillon. Le 3e régiment de la F.S.S.F. fut obligé de se retirer des abords de la forteresse et d'évacuer les avant-postes, car il fut pris sous le feu combiné des armes automatiques, des grenades et des tirs de mortiers allemands. Ce fut l'arlillerie américaine aidée par le soutien de la marine alliée qui permit d'enrayer la contre-attaque allemande. Le colonel Walker commandant la F.S.S.F. estima alors que la forteresse ne pouvait être prise par l'infanterie et ordonna que celle-ci soit sujette à des tirs harcèlement par l'artillerie. L'échec de cette opération n'incombait pas au manque d'experience de la F.S.S.F. qui combattait sur un terrain montagneux qui lui était particulierement familier et dont l'entraînement en montagne avait été particulièrement poussé. Ce fut plutôt la conséquence du manque d'entraînement pour la prise d'ouvrages fortifié, ainsi que de l'ordre donné à la F.S.S.F. de ne pas traverser la frontière vers l'est, qui rendirent impossible tout encerclement de l'ouvrage. Cela permit alors aux troupes allemandes de se réorganiser."


En photo : le fort de Castillon, ouvrage de la ligne Maginot


FortCastillonMaginotLine

*** / ***

lue 5315 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Complément : de Laurent Laloup 17 juin 2010 09h11

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur LE FRONT OUBLIÉ DES ALPES-MARITIMES

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes