Adolphe, le légaliste. - Réplique à l'amiral de Gaulle - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Réplique à l'amiral de Gaulle / Collectif

En réponse à -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Abeille transgénique de Jacques Ghémard

Adolphe, le légaliste. de Boisbouvier le mardi 09 février 2010 à 09h38

L'Allemagne nazie, c'est bien évidemment l'abdication de la démocratie, ce n'est pas son produit.

Hélas, si!
Hitler est un pur produit de la démocratie.
C'est le plus légalement du monde qu'il est arrivé au pouvoir en janvier 33. Qu'il a eu des élections favorables (43 % des voix) en mars de la même année et qu'il s'est fait attribuer les pleins pouvoirs pour quatre ans peu après grâce à des votes parlementaires majoritaires dans la plus pure tradition républicaine.
Et, pour cela, il n'a même pas eu besoin de profiter d'un équivalent de notre article 16. C'est Hindenburg qui l'avait à disposition, pas lui !
Hans Bernd Gisevius, opposant de la première heure (il participa au complot Stauffenberg) et Conseiller au Ministère de l'intérieur l'appelait "Adolphe le légaliste".
Et, de fait, Hitler s'est-il pas représenté devant le parlement au Reichstag après quatre ans pour se faire reconduire dans ses pouvoirs ?
La démocratie est un poison violent et si les partis parafascistes furent si nombreux et actifs dans tous les Etats d'Europe entre les deux guerres, c'est bien parce que la démocratie politique, lorsqu'elle ne s'appuie pas sur une vraie démocratie sociale et morale comme en Amérique peut aboutir à...Hitler ou à... Lénine, encore que ce dernier n'ait, contrairement à Hitler, jamais été élu ( Il lui suffit de s'autoproclamer le vrai représentant de la classe ouvrière et de prétendre que celle-ci était l'avant-garde de l'humanité tout entière et de croire et de faire croire à un noyau de fidèles qu'elle était vouée à réaliser les destinées de l'histoire.)

*** / ***

lue 1860 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes