Brillante illustration ! - Réplique à l'amiral de Gaulle - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Réplique à l'amiral de Gaulle / Collectif

En réponse à -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Philosophie des Lumières et real politique de Boisbouvier

Brillante illustration ! de Jacques Ghémard le lundi 08 février 2010 à 20h16

"Tu parles !
Comme s'il était opportun en 1940 de donner des leçons de philosophie universaliste et d'humanisme chrétien ou laïc à un énergumène comme Hitler et à sa bande de SS.Ils nous serraient à la gorge et nous étions bien contents de trouver un bon vieux pour nous protéger de leurs exactions.
"

Mais qui parle de donner des leçons d'humanisme à Hitler ? Il me semble qu'il est plutôt question de garder son humanisme face à ceux qui perdent cette largeur d'esprit.

" mais comme les ingrats sont les plus nombreux et qu'il est avantageux de prendre la pose résistante surtout quand on n'a rien fait "

Ben peut être, mais Joseph Rovan a fait quelque chose lui !

"Interné en 1940 en tant qu' "étranger ennemi", il aide la Résistance française sous le nom de Rovan, en tant que faussaire de documents. Il prend le nom de Pierre Citron qui était son meilleur ami en Afrique du nord en 1941.
Il est chargé de distribuer des faux papiers dans tout le sud de la France. Il dispose d'une presse pour les imprimer, et établit des liens avec les mairies pour les tampons. La répression se fait de plus en plus dure. Rovan est appelé à choisir les noms des morts car les mairies n'enregistrent pas les noms des enfants en bas-âge. Ces noms sont donnés aux très hauts responsables de la résistance. Rovan lui-même a achangé de nom.
En 1944, il est arrêté par la Gestapo qui découvre que Joseph Rivier n'est pas son vrai nom et est déporté au camp de concentration de Dachau, dans la banlieue de Munich, pour faits de résistance et non en raison de son "appartenance à la race juive", qu'il réussit à cacher.
"

"Elle n'est pas toujours belle l'humanité !"

Et vous en faite partie !

*** / ***

lue 1564 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes