Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

A livre ouvert ... / les contributeurs de "Livres de Guerre"

En réponse à -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1heure du message de Weygand ? de françois delpla

Un début de réponse de Francis Deleu le mardi 02 février 2010 à 18h53

Bonsoir,

Faisons appel à Benoist Méchin, historien qui a encore les faveurs de ton interlocuteur "Jean".

Tome 2, pages 302 et suivantes, en date du 17 juin 1940:
L'allocution prononcée à 12 h 30 par le Maréchal a été interprétée, un peu partout, comme un "cessez le feu" immédiat. Un flottement mortel en est résulté parmi nos soldats. Ceux-ci ne savent plus s'ils doivent encore tirer, ou non, sur les colonnes allemandes [*]. Dans l'après-midi, le général Georges informe le général Weygand que c'est par régiments entiers que nos troupes cessent de combattre, ce dont, évidemment, les Allemands prennent aussitôt avantage.
Le Généralissime s'empresse de rectifier cette erreur en enjoignant à tous les commandants d'armée de poursuivre la lutte.
Après l'allocution radiophonique de 21 h 30 prononcée par Paul Baudouin, Benoist-Méchin note :
Malgré sa haute tenue, ce discours n'a pas l'effet escompté. L'auditeur s'inquiète et se demande quels nouveaux sacrifices vont lui être demandés. Il croyait la guerre terminée, et voilà qu'elle continue. Quelque chose doit entraver la conclusion de l'armistice. Mais quoi ?
C'est toujours le 17 juin que la ville de Lyon est déclarée "ville ouverte". Benoist-Méchin note :
Cette décision est des plus graves, car le saillant de Lyon couvre notre armée des Alpes. Si Lyon est déclaré "ville ouverte" et n'oppose pas de résistance à l'avance de la Wehrmacht, celle-ci pourra s'engouffrer dans la vallée du Rhône et prendre à revers toutes nos troupes qui font face à l'Italie.
A l'exemple de Lyon, toutes le villes de plus de 20.000 habitants se déclareront aussitôt "ville ouverte".

Bien cordialement,
Francis.

[*] Benoist-Méchin note en bas de page 302 :
Le général Rommel l'a constaté, dans les formations qu'il a rencontrées durant son raid vers Cherbourg.

*** / ***

lue 1201 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur A livre ouvert ...

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes