En effet - Vichy dans la "Solution finale" - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Vichy dans la "Solution finale" / Laurent Joly

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1Quelle avalanche. de Boisbouvier

En effet de Nicolas Bernard le mardi 22 décembre 2009 à 11h07

> car si cet exposé est si long c'est parce que son auteur,
> pris au dépourvu par des faits patents qu'il ne peut
> récuser (les nombreux refus de Vichy de collaborer aux
> déportations)

Exemple de refus de collaborer : "Ainsi s’engagea [en 1942] un maquignonnage compliqué dont, du côté français, Pierre Laval devint la figure clef. La première contre-proposition du gouvernement de Vichy, caractéristique pour le climat xénophobe de l’époque, consista à offrir aux S.S. les Juifs étrangers de la « zone libre » mais à réclamer en échange une exemption collective pour les Juifs français des deux zones. Les négociateurs allemands y acquiescèrent, sans cacher à Laval que le tour des Juifs français viendrait à son heure, et sans doute y consentirent-ils d’autant plus facilement que leur interlocuteur leur faisait sur le champ une autre suggestion : débarrassez-nous non seulement des Juifs étrangers, mais aussi de leurs enfants !" (Léon Poliakov, « Du Vel’ d’Hiv’ à Auschwitz », 1942-1943. Années noires, Tallandier, 1987, p. 1185)

*** / ***

lue 1358 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes