Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


Edition du 22 décembre 2009 à 11h30

Vichy dans la "Solution finale" / Laurent Joly

En réponse à -2
-1Soyez beau joueur de Boisbouvier

Le Chevalier noir persiste et signe ! de Nicolas Bernard le mardi 22 décembre 2009 à 11h04

> Pauvre Nicolas qui est obligé de se répéter sur Paxton,
> Marrus, et Kaspi comme au catéchisme sans tenir aucun
> compte des nombreux démentis apportés qu'il ne discute
> même plus.

Les travaux des historiens sont donc assimilés à un "catéchisme" par l'ex-anonyme. Il est vrai qu'il avait dénaturé le sens des analyses de l'un d'entre eux.




> Pourtant, un signe de défaillance de sa part : il ne
> prétend plus que Hilberg a démenti ses propos de 1961,
> comme il avait tenté de le faire précédemment au risque
> d'être pris la main dans le sac de son mensonge.

Comme d'habitude, l'ex-anonyme prétend que l'historien Raul Hilberg attribuerait le sauvetage des Juifs de France à Vichy, à partir d'une phrase isolée de son pavé de plusieurs centaines et centaines de pages (La Destruction des Juifs d'Europe) initialement paru en 1961, phrase révélant d'ailleurs une approche lacunaire de la "Solution finale" en France par ce chercheur.

En toute hypothèse, Hilberg a tenu compte des acquis de l'historiographie, et a fait valoir en 1998 que "Vichy a souvent fait plus que les Allemands pour capturer des juifs, étrangers ou citoyens français" (source), ce qu'il a d'ailleurs pu développer de manière plus conséquente dans son livre Exécuteurs, victimes, témoins, Gallimard, 1994, et coll. Folio-Histoire, 2004 (notamment p. 131-136).

Bref, il est particulièrement erroné de soutenir que Hilberg chercherait à défendre le régime de Vichy, y compris même dans ses dernières prises de position sur ce sujet.

L'ex-anonyme ne tient aucun compte des réfutations qui lui sont postées et poste ses "erreurs" maintes fois anéanties comme si de rien n'était.

Par ailleurs, je rappelle qu'un article sur Hilberg est en préparation - et a même bien avancé.




> Quant à Höhne, c'est bien simple il n'en parle pas :
> impasse totale et comme il fait bien.
> Car s'il en tenait compte, il serait obligé de se
> colleter avec des phrases terribles-enfin terribles pour
> lui, mais pas pour les juifs- comme celles-ci :
> "De plus les autorités françaises tiennent résolument
> tête aux hommes de Knochen. Le gouvernement de Vichy
> refuse tant que faire se peut de collaborer avec
> l'émissaire du Reichsfüfrer SS. Laval, lui-même, bien que
> ne sachant pas encore que la déportation des Juifs vers
> l'Est équivaut à un arrête de mort, barre le chemin aux
> chasseurs d'hommes nazis".

Je parle de Höhne dans cet article.




> Allez, Bernard, soyez beau joueur . Reconnaissez que vous
> avez perdu.

Vous aimez les Monty Pythons ?

*** / ***

lue 2136 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Vichy dans la "Solution finale"

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes