Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 14 décembre 2009 à 17h09

Vichy dans la "Solution finale" / Laurent Joly

En réponse à -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Oui, moi aussi j'ai une opinion là dessus de Jacques Ghémard

Observateurs français ! de G.P. le lundi 14 décembre 2009 à 17h00

.... septembre 1941 : dés leur arrivée à Heidelager, les volontaires français ont pu voir et entendre ce qu'il se passait au ZAL du polygône (dit "La colline de la Mort"). Ils dormaient à quelques centaines de mêtres. Apres la branlée de Djukovo, en décembre, 1500 de ces couillus gelés sont rentrés en France et dés leur arrivée, ils devaient remplir une fiche et répondre à la question : "Qu'avez vous vu là-bas ?". (facile pour eux de répondre : ils étaient "propres")
.... à partir de janvier 42, que ce soit dans les missions de pacification, dont la chasse aux Juifs, et surtout à Kruszyna, les militaires de la LVF sont au contact de la réalité du sort des Juifs en Pologne. (il y a des corps et des camps partout : le long des voies de chemin de fer, ou se balançant au bout d'une branche). Et que voit Doriot, soldat pétainiste, lorsqu'il fait la bamboula au chateau de Bartodzieje ? : le ghetto de Jedlinsk à 3 kms à l'ouest et le ZAL, 1 km à l'est, où sont assassinés chaque jour les Juifs, hommes, femmes et enfants . Que dit-il dans ses rapports adressés à Paris ? . Ses supérieurs hiérarchiques, les de Brinon, Galy, Benoist-Mechin ne savent pas lire !! Et la lettre de Lacroix au Docteur Ménétrel en mars 42 ? Pétain était le chef militaire de la LVF. Ceçi est à mettre dans le travail normal d'une chaine de commandement militaire : rapporter.
On nous dit : Vichy ne savait pas !
On oublie deux détails :
- l'engagement de l'armée de Vichy dans ces meurtres de Juifs. (Rapports AK adressés à Londres). Pétain n'est plus seulement complice mais coupable. Ouf ! il savait pas.
- l'enrichissement personnel des collabos de tout grade par le pillage facile des biens juifs : voir la requête de Marc Augier adressée à Schlottman. Ouf il savait, lui !
Tous se tiennent par le mensonge et la trouille en 1945 et peut être bien aujourd'hui.

Et en 2009, "la lumiére" Boisbouvier, dans cette noirceur éternelle, sait qu'ils ne savaient pas.

Ben voyons !

*** / ***

lue 1189 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Vichy dans la "Solution finale"

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes