Des bombardements stratégiques ? - Histoire(s) de la Dernière Guerre - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à -2
-1Des bombardements pacifiques ? de Francis Deleu

Des bombardements stratégiques ? de Francis Deleu le mercredi 07 octobre 2009 à 21h43

Bonsoir,

Sous la contribution précédente, je mentionnais que de nombreuses localités polonaises avaient été bombardées en 1939 et qu'au Pays-Bas, le centre historique de Rotterdam fut rasé en mai 1940.

Et en Belgique ?

- Nivelles :
Le 10 mai 1940, la plupart des bases de l'aviation militaire belge furent bombardées par la Luftwaffe.
Normal ! La neutre Belgique nourrissait des sympathies suspectes pour les fauteurs de guerre franco-britanniques. La Force aérienne belge représentait donc un danger qu'il était logique de clouer au sol.
Horreur ! Pour défendre sa neutralité, la Belgique s'opposa à l'invasion des hordes nazies et fit appel aux garants de sa neutralité. La Belgique se rangeait donc dans le camp des "fauteurs de guerre". Etait-ce en guise de punition qu'après avoir "stratégiquement" bombardé la base aérienne de Nivelles, le centre de la petite ville fut à son tour minutieusement ciblée le 14 mai. La Grand-Place, la superbe collégiale romane ainsi que les rues et ruelles avoisinantes, riches de leur patrimoine architectural, disparaissaient sous les flammes des bombes incendiaires.
- Tournai :
Du 16 au 20 mai 1940, le centre historique de la ville fut bombardé par la Luftwaffe. Bilan : 250 tués ou blessés, 1.732 maisons détruites, 3.500 maisons fortement endommagées.
Faut-il poursuivre ? Par exemple, le Blitz sur la Grande-Bretagne peuplée de perfides empêcheurs de guerroyer en rond ... Londres mais aussi Manchester, Plymouth, Liverpool.... et autant de Mondscheinsonate [*] (Sonate au clair de lune) à "coventrisieren"
Bilan approximatif : 43.000 morts civils, un million de blessés sous les bombes.

Bien cordialement,
Francis.

[*] nom attribué au raid de bombardement de Conventry (nuit du 14 au 15 novembre 1940)

*** / ***

lue 737 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes