Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le magazine de l'histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 06 février 2009 à 19h56

Batailles & Blindés / Collectif

 

Au sommaire du n° 29 de Francis Deleu le vendredi 06 février 2009 à 12h05

Un pont trop loin ? La 3. Panzer-Division entre dans la danse !
Lorsque la 3. Panzer-Division arrive d’Ukraine en Pologne en août 1944, elle est loin d’être à plein effectif. Toutefois, pour faire face à l’opération « Bagration » lancée par les Soviétiques quelques semaines plus tôt, l’Oberkommando des Heeres décide de l’engager sans tarder pour étayer le front chancelant de la Wehrmacht. Et l’une des premières missions des Panther du Generalleutnant Wilhelm Philipps va être de sécuriser trois ponts situés en plein territoire ennemi !
par Yannis Kadari
La course vers Münster - Guards et Airbornes au coeur du Reich !
Après les durs combats de l’opération « Veritable », la 6th Guards Armoured Brigade commandée par le Brigadier Greenacre et composée des 4th Armoured Battalion Grenadier Guards, 4th Armoured Battalion Coldstream Guards et 3rd Armoured Battalion Scots Guards, est mise au repos pendant près de trois semaines entre Veert et Geldern, dans l’ouest de l’Allemagne. Un repos qui laissera bientôt place à un extraordinaire rush jusqu’au coeur d’un Reich agonisant !
par Ludovic Fortin
Paul « Papa » Hausser - Un soldat comme les autres ?
La naissance et le développement des SS-Verfügungstruppen et subséquemment des Waffen-SS sont étroitement liés à la vie de Paul Hausser, à tel point d’ailleurs, qu’il en est considéré comme le « père ». Quel fut le parcours de cet officier issu de la prestigieuse Preußische Kriegsakademie ? Comment et pourquoi ce général à la retraite, patriote, conservateur et héros de la Grande Guerre, fut-il amené à reprendre du service actif en 1934 pour servir les ambitions hitlériennes ? Quels furent ses rapports avec le Reichsführer-SS Himmler ?
par Yannis Kadari & Thomas Anderson
Des chars de la « Colo » pour stopper les Chinois ! - Le RBCEO en Indochine
Durant l’entre-deux-guerres, l’effondrement politique progressif de la Chine [...] conduit le régime colonial français à ranger au rayon des préoccupations obsolètes le spectre d’une intervention chinoise sur le Tonkin. Toutefois, la victoire des troupes communistes sur les unités nationalistes en décembre 1949 et la brusque apparition aux frontières de la péninsule indochinoise des armées de Mao vont de nouveau rendre d’actualité cette menace disparue durant plus de deux décennies.
par Christophe Dutrône
Couper la route du fer ! - La 342e CACC dans la campagne de Scandinavie
Le lundi 13 mai 1940, alors que vient de se déclencher la grande offensive allemande à l’Ouest, la première opération de débarquement de la Seconde Guerre mondiale, menée de vive force sur une plage balayée par des feux ennemis, est effectuée par des troupes françaises en Norvège. La 13e demi-brigade de la Légion étrangère, appuyée par cinq chars Hotchkiss H-39 de la 342e Compagnie Autonome de Chars de Combat, débarque à Bjervik.
par Laurent Demouzon
Les Tank Battalions américains - « Parents pauvres » de l’Army (suite & fin)
Après avoir dressé un historique de la naissance difficile des bataillons blindés américains autonomes opérant aux côtés de l’Infanterie, l’auteur de cette étude revient en détail sur leurs missions et leur emploi tactique en les replaçant in situ, c’est-à-dire en prenant en compte des terrains sur lesquels ces tankistes opéraient.
par Glaude Gillono
Les tankistes de la division « Ariete » à Bir Hakeim - Les combats du 27 mai 1942
Au printemps 1942, en vertu des expériences acquises lors des combats antérieurs et des renforts perçus en hommes et en matériel, les effectifs de la division blindée italienne « Ariete » sont sensiblement accrus. L’objet de cette étude est de décrire les combats de la division en cette matinée du mercredi 27 mai 1942, dans le secteur de Bir Hakeim, lors de la mythique seconde campagne de la Panzer-Armee « Afrika », qui verra Rommel conquérir Tobrouk mais échouer à El-Alamein !
par Attilio Del Rosso (traduction/adaptation par David Zambon)

*** / ***

lue 3750 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Coquille... de d.zambon 06 févr. 2009 17h53
2 Portons plainte ! de Francis Deleu 06 févr. 2009 18h28
3 La rançon du succès! de d.zambon 06 févr. 2009 18h46
4 La correction est faite ! de Francis Deleu 06 févr. 2009 20h18
2 2e coquille de Laurent Laloup 08 févr. 2009 19h00
3 Mea culpa de d.zambon 09 févr. 2009 07h31
1 Une seule plainte...la mienne de Laurent Boussaton 06 févr. 2009 19h04

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Batailles & Blindés

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes