Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


Edition du 09 mars 2009 à 10h06

Nous ne savions pas / Peter Longerich

En réponse à -10 -9 -8 -7* -6 -5 -4* -3 -2*
-1Quelle derive ! de 

D'un extrait à l'autre de Francis Deleu le jeudi 09 octobre 2008 à 22h14

Bonsoir,
J'ai écrit : "Lorsque les Allemands entrent en Ukraine, il leur faut parfois modérer les ardeurs épuratrices des Ukrainiens à l'égard de la population juive..."

"Quelquefois, la férocité des collaborateurs locaux effraie jusqu’aux cadres des Einsatzgruppen eux-mêmes. C’est le cas, en particulier, des membres de l’Einsatzkommando 6 (de l’Einsatzgruppe C), « littéralement épouvantés par la soif de sang » » que manifeste un groupe d’« Allemands ethniques » ukrainiens". Raul Hilberg, La Destruction des Juifs d'Europe, tome I, p. 553/563.
(Ollivier)
===============================

En Ukraine ! Avec tout le respect que j'ai pour feu M. Hilberg, je bondis.
Que Daniel se rassure ! L'ouvrage monumental de Raul Hilberg compte 2.400 pages ! Nous pouvons en extraire tout ce que l'on veut. Ainsi, exactement à la page précédente et au début de la même page (pp. 552 et 553 dans mon édition "Folio") Hilberg écrit :
S'il y eut refus d'aider les Juifs, il y eut presque autant de réticence à aider les Allemands, Dès le 19 juillet 1941, l'Einsatzgruppe B avait noté en Biélorussie que la population demeurait singulièrement "apathique" à l'égard des opérations de massacre et qu'il faudrait travailler à la persuader de coopérer à la capture des fonctionnaires communistes et de l'intelligentsia juive. En Ukraine, l'Einsatzkommando 6 de l'Einsatzgruppe C rapportait un peu plus tard :
Presque nulle part on ne peut convaincre la population d'agir réellement contre les Juifs. Cela peut s'expliquer par la crainte qu'ont beaucoup de gens d'un retour possible de l'Armée rouge. Nous avons entendu cette inquiétude exprimée à de nombreuses reprises. Des vieillards ont fait remarquer qu'ils avaient déjà vu les Allemands se replier brusquement en 1918. Afin de combattre cette psychose de peur et afin de détruire le mythe (Bann) qui représente les Juifs comme détenant le pouvoir politique (Träger politischer Macht), l'Einsatzkommando 6 a plusieurs fois fait défiler les Juifs à travers la ville avant de les exécuter. Il a été également pris soin de faire assister aux exécutions les miliciens ukrainiens.
Cette "dévalorisation" des Juifs au yeux du public n'obtint pas tout l'effet escompté. Au bout de quelques semaines, l'Einsatzgruppe C déplorait une fois de plus la répugnance de la population à dénoncer les Juifs réfugiés dans la clandestinité. Les Ukrainiens restaient passifs et paralysés par la "terreur bolchevique". Seuls les "Allemands ethniques" de la région s'activaient à assister l'Einsatzgruppe dans sa tâche.
Conclusion : "La destruction des Juifs d'Europe" de Raul Hilberg, lourd au deux sens du terme, ne devrait pas tarder à rejoindre notre bibliothèque. L'ouvrage est incontournable.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1370 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Nous ne savions pas

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes