Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

A l'intention des modérateurs ... / Les lecteurs de LdG

En réponse à -2
-1Le docteur Beaumont de Francis Deleu

Voir peut-être du côté de l'Opération Jéricho et/ou de Comète... de olivierH le jeudi 02 octobre 2008 à 11h53

Bonjour à toutes et tous,

Pour mémoire, un docteur Robert Beaumont (secteur d'Amiens), hébergea par deux fois le canadien Conrad Lafleur.
L'une en 1942, après que ce dernier, commando blessé et capturé à Dieppe, se soit évadé ;
L'autre (fin 1943-début 1944) après que Lafleur, devenu radio pour le compte de la mission Martin du belge Edgar Potier (évoquée ici et là ), ait échappé à une arrestation à Reims, le 28 décembre 1943. Ayant reçu pour instruction de se "mettre au vert", Lafleur trouvera refuge à Amiens, auprès de ce docteur Beaumont.

Je n'ai rien de plus précis concernant ce médecin mais (de mémoire), je crois me souvenir qu'il a trouvé la mort lors du bombardement de la prison d'Amiens (Opération Jéricho).
Dans ce cas, c'est peut-être à un ouvrage traitant de ce bombardement que Corinne se réfère ?

Sinon, si mes souvenirs sont bons, il me semble également avoir lu (mais où?) le nom du Docteur Beaumont associé à Comète... (à moins qu'il ne s'agisse d'une autre ligné d'évasion)

En attendant, voici toujours un petit extrait du site du CRDP de Reims où l'on évoque succinctement le souvenir du Docteur Beaumont :

POTIER, toujours selon LAFLEUR, estimant que son radio opère depuis trop longtemps dans la région de Reims où il a été sans doute repéré, lui donne l'ordre de quitter la région d'urgence et de se cacher. LAFLEUR (...) quitte Reims et se rend à Amiens chez le docteur Robert BEAUMONT, le médecin qui l'avait soigné en 1942 lors de son évasion et qui le cache à Warloy-Baillon, un village situé à une quinzaine de kilomètres au Nord-Est de la capitale picarde.

source :

Cordialement,
Olivier.

*** / ***

lue 959 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 merci ....... de corinne 06 octo. 2008 22h27
2 à moins qu'il ne s'agisse du réseau Pat o'Leary ? de olivierH 07 octo. 2008 15h55
3 bien sûr, les archives ....... de corinne 08 octo. 2008 23h13

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur A l'intention des modérateurs ...

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes