Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

L'occupation Allemande En France - 1940-1944 / Ahlrich Meyer

En réponse à -2
-1L'ordonnance Sperrle de Francis Deleu

Merci beaucoup... de olivierH le jeudi 10 juillet 2008 à 22h55

Bonsoir,

Bonne idée que ce lien et cette explication que vous nous donnez à lire.
Parti dans mon élan, je n'ai même pas songé à présenter à ceux de nos lecteurs qui n'auraient pas connaissance de ces textes, ce que ceux-ci impliquaient.

Merci également d'avoir pris la peine de rechercher le contenu de cette ordonnance Sperrle.

Curieusement, j'avoue que la simple lecture de ces 5 points, m'apporte une vision bien plus brutale de cette ordonnance, que ce qui transparaît dans l'article publié par Science-Po ou même, dans la relation qui en est faite par Meyer qui écrit :
"le fil directeur de cet ordre, et de tous ceux qui suivirent jusqu'à l'été 1944, était le suivant : la troupe n'avait pas de sanctions à craindre, même en cas de débordement, et les membres du mouvement de résistance en France, même s'ils étaient reconnus comme combattant à part entière par les forces alliées, devaient par principe être traités comme des "francs-tireurs".

J'en avais ainsi déduis que les résistants pris les armes à la main, ne connaîtraient d'autre sort que celui d'être fusillé et que les soldats dont les actions auraient entraîné des victimes parmi les populations civiles, voir des dégâts matériels, ne seraient pas inquiétés.

Or là, à lire maintenant ces 5 points de l'ordonnance Sperrle, j'en ressort avec la sensation que tout a été fait pour favoriser les débordements de la troupe et la couvrir.
D'où, j'imagine, les exactions commises sur le terrain, dues en grande partie, je suppose, au sentiment d'impunité ?




A partir de cette ordonnance nous pourrions essayer de reconstituer la chronologie des textes qui ont précédé ainsi que ceux qui ont suivi.

Pourquoi pas ?
Je n'ai pas vraiment de documentation sur le sujet, mais selon Meyer toujours (p. 160) :
"la première consigne de "lutte contre les bandes" connue est l'"ordre Sperrle"

Il nous resterait donc à creuser après ?

*** / ***

lue 840 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur L'occupation Allemande En France - 1940-1944

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes