Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les Centurions / Mark Robson

En réponse à -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Livre des records de culot ? de françois delpla

Non, vous ne rêvez pas... de Auteur anonymé le dimanche 22 juin 2008 à 14h46

...et ce que vous prenez pour du "culot" n'est que la manifestation d'une certaine incompréhension.

L'influence communiste dans le domaine des arts et des lettres et l'exercice ou le non-exercice de responsabilités gouvernementales par le PC sont deux choses très différentes. Le PC a toujours eu une influence idéologique bien supérieure à ses performances électorales. Je m'étonne que vous fassiez la confusion.

L'apogée de la domination intellectuelle communiste se situe sans doute dans la décennie suivant la Libération. Elle déclinera très lentement par la suite et si une "cassure" se produit c'est en 1956 avec les événements de Budapest qui éloignent du stalinisme (mais pas du communisme) certains intellectuels et non en 1958.

La déroute idéologique n'arrive que très tardivement, fin des années 70 début des années 80. Mais elle est loin d'être totale puisqu'aujourd'hui encore, le communisme continue de faire l'objet d'une certaine complaisance. Si tout le monde (ou presque) est d'accord pour considérer Staline, Ceaucescu ou Pol Pot comme des criminels (qui ont trahi les généreux idéaux de la révolution), des personnages aussi sanguinaires que Lénine, Trotsky ou Guevara sont jugés avec une certaine bienveillance. De même, les historiens qui se risquent à porter un regard critique sur des sujets comme l'attitude du PC pendant l'Occupation font-ils l'objet de critiques acerbes qui rappellent les grandes heures de cette période où le grand homme pouvait dire très tranquillement : "Tout anticommuniste est un chien".

*** / ***

lue 848 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Bien ! Mieux encore serait... de françois delpla 22 juin 2008 15h06
2 Etonnant chez vous... de Auteur anonymé 22 juin 2008 17h26
3 non... de françois delpla 22 juin 2008 17h51
4 Je constate... de Auteur anonymé 22 juin 2008 19h17
5 Ah certes, vous ne frisez pas l'autocrtitique ! de françois delpla 22 juin 2008 19h43
6 Certes de Auteur anonymé 22 juin 2008 21h49
7 Eh bien de françois delpla 23 juin 2008 06h40

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les Centurions

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes