Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 22 mai 2008 à 10h46

Les volontaires Francais sous l'uniforme allemand / Pierre GIOLITTO

En réponse à -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Cela ne m'avait pas échappé de 

problème de terminologie de 13emeDBLE le jeudi 22 mai 2008 à 10h38

à ce stade du débat, il y a une problématique de terminologie, qu'il apparaît nécessaire de lever pour éviter les glissements de débats :

- la LVF a-t-elle participé à des actions anti-partisans et commis à cette occasion des crimes de guerre ? La réponse est OUI et l'enquête de Borovick fournit des exemples datés et localisés précisément (même si on savait déjà cet emploi par Simoni et autres, ce que j'ai personnellement appris à l'occasion des échanges de ce forum...).

- la LVF a-t-elle participé au génocide des juifs, qui est un crime contre l'humanité ?
Jusque là rien ne permettait de de démontrer, mais l'enquête de Borovick, quelque soit ses approximations, apporte des éléments factuels tendant à démontrer que la LVF a fournit des gardes à un des camps annexes de déportation des juifs dans le cadre de la solution reynhardt.

Entretenir la confusion entre les deux est le meilleur moyen de contester la deuxième accusation qui est la plus grave, et encore moins connue et glorieuse pour ses membres.

la question n'est pas de savoir si la LVF a combattu aux cotés des allemands, mais si elle a fourni des effectifs à la garde d'une annexe d'un camps de déportation de juifs relevant de l'univers concentrationnaire... C'est avéré par des rapports et documents allemands... Cette circonstance est déjà grave et exceptionnelle... Les français affectés à cette tâche ont-ils eu des comportements spécifiques démontrant que leur engagement contre le bolchévisme n'avait rien d'antisémite ? Non, les allemands relèvent que les légionnaires français abattent sans état d'âme des fuyards ou les juifs protestant ou résistant à l'autorité (la "résistance" à l'autorité dans un camps de concentration avait une acception très floue et large).

Donc, la conclusion est que : la LVF a participé activement à la Solution Finale, et n'a montré aucune différence avec les allemands qui y participaient aussi.

Cette deuxième proposition est particulièrement important, car à ma connaissance, les autres français impliqués de près ou de loin dans la Solution finale furent loin de renouveler systématiquement les pratiques allemandes en la matière (à part quelques Responsables de service, pour la plupart condamnés depuis). C'est un élément d'autant plus étonnant que nous sommes début 1942...

Pour le reste les affirmations du genre , "l'URSS n'a pas fait mieux" m'étonnent toujours autant au regard du refus psychologique d'accepter certains faits qu'elles sous-tendent (j'y avais d'ailleurs fait référence dans un précédent post relatif aux réponses qu'il est d'usage dans certains milieux d'opposer aux questions relatives à la Shoah) :

- elles ne répondent en rien (si ce n'est déplacer le problème) : en quoi le fait qu'un autre pays l'ait fait excuse ou dédouane le premier cité ?

- elles sont historiquement fausses : le système concentrationnaires nazi est téléologiquement génocidaire, tandis que le système du Goulag ou des famines organisées staliniens (je suppose que comme d'habitude c'est à cela qu'il est fait référence), n'a rien de génocidaire, mais est purement politique : éliminer les contre-révolutionnaires.

Comme d'habitude, on va me répondre que la nuance est obscure du point de vue des victimes. Et je répondrai alors que l'analyse historique objective n'a pas à épouser, ni le point de vue des victimes, ni celui des bourreaux.

L'URSS a développé et porté à son paroxysme d'horreur un système de destruction physique des opposants réels, présumés ou imaginaires à la révolution bolchévique (comme la Terreur de 1793 en France, ou de 1973-75 au Chili ou en 79 en Argentine...).

Cela n'a fondamentalement rien à voir avec la volonté de détruire une population racialement déterminée, du fait même de sa naissance...

Et ce quelque soit le nombre de victimes concerné.

Je pourrais m'expliquer là-dessus mais ce n'est pas le sujet. Il s'agissait juste pour moi d'essayer de régler quelques problèmes de terminologie impliquant des glissements de débats par rapport à la question pricnipale du fil.

Cordialement,

CM

*** / ***

lue 1385 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 LVF et shoa par balles de steph2 22 mai 2008 12h51
2 bonne question de 13emeDBLE 22 mai 2008 18h26
3 "Pacification et exécutions" de G.P. 22 mai 2008 21h00
4 Merci ! de 13emeDBLE 22 mai 2008 22h04

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les volontaires Francais sous l'uniforme allemand

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes