Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Jusqu'au bout sur nos Messerschmitt / Adolph Galland

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1pleurnichard? de arcole

Vous mélangez... de Grozibou le mardi 15 avril 2008 à 15h34

Je ne vous reproche rien, d'ailleurs : vous êtes simplement mal renseigné.

Je n'ai jamais écrit qu'Accart, qui est mon idole et mon héros, ait été pleurnichard. Les autres auteurs (souvent non pilotes), oui, presque toujours. Accart était un homme et un combattant hors pair, admirable.

Il ne sert vraiment à rien de comparer les avions de 1940 et de 1944-45 ou leurs armements divers. On ne peut comparer que les avions qui se sont rencontrés au combat.

Je vous conseille, très amicalement, un ouvrage remarquable sur certains côtés techniques de la chasse, y compris l'armement, et qui vous édifiera :

World War II Fighter Conflict,
par Alfred Price,
160 pages, nombreuses photos, dessins...
Macdonald and Jane's, London, 1975

Il n'est pas nécessaire de comprendre l'anglais. Même un petit dictionnaire (pour les nombres écrits en toutes lettres) suffirait. Vous trouverez page 78 ce qui vous intéresse. Pour une rafale de trois secondes, les poids de projectiles étaient de :

Hurricane, Spitfire : 10 lbs (livres anglaises)

MS 406 : 12 lbs, soit 20 % de plus que les chasseurs de la RAF en 1940

Me 109 E-3 (celui à 2 canons dans les ailes et 2 mitrailleuses de capot ; JAMAIS de canon dans l'axe de l'hélice en 1940) : 13 lbs, soit 1 lb de plus que le MS 406 qui, pour ce critère, lui était inférieur de 1:13, soit 7,7 %, ce qui est négligeable. De plus, le canon français avait une supériorité écrasante sur le très médiocre canon allemand, que la Luftwaffe s'est dépêchée de remplacer dès qu'elle l'a pu : en 1941, avec 2 ans de retard sur les Français.

Le Curtiss H-75 ne figure pas dans cette liste mais, en première approximation, on peut multiplier le chiffre du Hurricane par 6:8, donc par 3:4, soit 0,75, ce qui donne 7,5 lbs en 3 secondes de tir pour le Curtiss. Disons env. 7 lbs pour tenir compte des deux mitrailleuses de capot, au tir plus lent. C'était suffisant contre les Me 109 et 110, insuffisant contre les bombardiers, et Accart s'en est plaint à plusieurs reprises. Il n'était pas le seul.

Grâce à l'entraînement des pilotes de Curtiss (spécialement dû à Accart, et ils ont essaimé dans les nouveaux groupes de Curtiss : GC I/4 et II/4) et à leur héroïsme, ce sont eux qui, dans l'ensemble, ont abattu le plus d'avions ennemis. Toutefois, la faiblesse relative de leur armement ne jouait que pour environ 12 % des chasseurs français : les Curtiss. 88 % des chasseurs de l'AA étaient armés d'un ou deux canons et de mitrailleuses. Les mitrailleuses étaient comparables aux autres, le canon était une arme remarquable, très récente, à la pointe de la technique et TRES supérieure au canon allemand...

<< La photo d'un de ces Heinkel abattus, criblé d'impacts minuscules est une démonstration éclatante. >>

- C'était encore beaucoup plus fréquent pour les victimes des chasseurs britanniques (RAF), qui avaient TOUS 8 mitrailleuses légères, en France et pendant la Bataille d'Angleterre! Ils n'on presque jamais employé de canons en 1940 (leur montage sur chasseurs anglais n'était pas encore au point). Certains bombardiers allemands sont rentrés chez eux avec jusqu'à 700 impacts de balles, paraît-il. 200 ou 300 était très courant. Cela n'était visible que pour ceux qui n'avaient pas explosé ou ne s'étaient pas écrasés en pleine vitesse, et n'avaient pas brûlé. Chaque chasseur de la RAF emportait environ 300 coups par arme, soit 2 400 cartouches en tout.

*** / ***

lue 1575 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 intéressant de d.zambon 15 avril 2008 17h17
2 Grosso, ma poco! de arcole 15 avril 2008 20h09

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Jusqu'au bout sur nos Messerschmitt

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes