Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Le soldat oublié / Guy Sajer

 

Sajer et son contraire de Jacques Ghémard le mardi 25 mars 2003 à 12h04

Bonjour,

Je continue ma lecture du "soldat oublié", et je vous en livre un petit échantillon significatif

***
- Garde-à-vous ! reprit-il. Position allongée ! A terre !
Sans réfléchir un instant, nous étions tous allongés sur le sol sablonneux. Alors le capitaine Fink s'avança, comme un promeneur sur une plage, et marcha sur le sol humain. Tout en continuant son petit discours, ses bottes, chargées d'au moins ses cent vingt kilos, foulaient les corps paralysés de terreur de notre section. Les talons de l'officier s'appliquaient posément sur un dos, une fesse, un casque, une main, et personne ne bronchait.
***

Voici en un paragraphe, le portrait que fait Sajer de l'armée allemande, depuis le début de son récit. Une armée dressée à obéir sans broncher pour qu'elle puisse repousser au maximum ses limites humaines.

Les litéraires m'excuserons de faire maintenant un parallele technique. Il existe en régulation deux systemes. L'un dit "en boucle ouverte", l'autre "en boucle fermée". En boucle ouverte, on donne à un systeme une consigne, et on suppose que le systeme suit cette consigne sans le vérifier. Exemple : votre imprimante qui dépacent sa mécanique grace à des petits moteurs dit "pas à pas". L'électronique envoie un nombre d'impulsions bien définie à un moteur, et le moteur tourne un nombre de fois correspondant. Mais si pour une raison ou une autre, ça coince, l'électronique ne le sait pas et votre imprimante continue imperturbablement à faire "n'importe quoi !". Pour que cette situation facheuse n'arrive pas, il faut des moteurs assez puissants auquels l'électronique n'impose pas un rythme trop élevé. C'est un systeme simple, pas cher et efficace si on ne lui en demande pas trop.

Sur une machine plus sophistiquée, les moteurs recoivent consigne de se déplacer mais ils informent en permanence l'électronique de ce qu'ils font. Tu m'as dit d'aller là à telle vitesse, et bien je suis ici à telle autre vitesse. En permanence, ce dialogue permet d'adapter les consignes à la réalité et la mécanique pourra donc etre sollicité à fond sans aucun risque de perdre les pédales. Evidement, c'est plus compliqué, c'est plus cher, mais cette boucle fermée par les informations qui reviennent en permanence vers ce qui donne les consignes, est la solution indispensable pour toute machine automatisée à haut rendement et haute fiabilité.

Le soldat allemand est donc dressé pour fournir le maximum de sa puissance, mais ce faisant il est dressé à se taire, et quand on lui en demande plus qu'il ne peux humainement faire, il est incapable de le dire. Nous voyons donc en permanence Sajer marcher le ventre vide, épuisé par le manque de sommeil, sans chausettes dans ses bottes parce que l'intendance ne les a pas distribuées ... Ha c'est une belle mécanique qui marche au "pas à pas" de l'oie, mais dès qu'elle dépasse ses limites, (et bien qu'elle les ait portées haut, elle les dépasse fatalement), tout s'enraye et tout casse, même si des moteurs continuent à tourner sans rien dire, inlassablement.

En conclusion, je vous propose un autre extrait d'un livre qui est l'inverse positif du livre de Sajer. C'est le livre d'un autre français, mais qui s'est engagé en conscience dans une toute autre armée.

***
Quant à moi, fortement influencé sans doute par mes lectures de Montaigne et de Pascal, j'admets qu'il faut accepter de faire un certain nombre de choses absurdes, que réclame la vie en société mais en gardant toujours ma "pensée de derrière la tête" et je me sens donc capable de faire ces stupides manoeuvres à pied avec l'arme sur l'épaule. Mais, lorsque arrive mon tour de donner des ordres, je suis d'abord très gêné Puis, à mon grand étonnement, je prends plaisir à voir ce groupe entièrement soumis à mes fantaisies, à mes lubies en somme. Voici que je m'amuse maintenant, avec un certain sadisme, à donner des ordres successifs à un rythme très rapide, comme on nous a appris à le faire. "C'est extraordinaire, me dis-je avec une intense jubilation : tout ce groupe m'obéit aveuglément. Je suis le chef et je fais d'eux ce que je veux."

Mais, à peine née, cette pensée me devient insupportable. "C'est monstrueux, pensé-je, qu'on puisse ainsi transformer des hommes en des automates et, surtout, qu'on tire de cette dégradation des autres une telle satisfaction."
***

Amicalement
Jacques

*** / ***

lue 1750 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 re soldat oublie de MEYER 03 déc. 2003 18h18
2 Quel site ? de Jacques Ghémard 03 déc. 2003 18h26
3 SITE DEMANDE de MEYER 04 déc. 2003 17h36
1 Je ne comprends pas bien. de Jean-Robert GORCE 04 déc. 2003 09h17
2 Ce n'est pas une question de niveau d'entrainement de Jacques Ghémard 04 déc. 2003 16h25
3 Ouh là... de Jean-Robert GORCE 05 déc. 2003 08h45
4 Tout à fait d'accord n/t de Loïc B. 05 déc. 2003 14h05
5 Pas de n/t qui tienne ... de Jacques Ghémard 05 déc. 2003 14h45
6 Faut pas en vouloir à Loic !! de Jean-Robert GORCE 05 déc. 2003 14h55
7 C'est pour ca que je joue le rôle de moniteur. de Jacques Ghémard 05 déc. 2003 14h54
8 Et en plus, je réponds avant les questions !!! de Jacques Ghémard 05 déc. 2003 15h03
4 Il y a un temps pour tout. de Jacques Ghémard 05 déc. 2003 14h29
2 Cela existe dans toutes les armées de Loïc B. 04 déc. 2003 18h07
3 Par contre ce qui est plus exeptionnel ... de Jacques Ghémard 04 déc. 2003 21h39
4 Anecdote intéressante de Loïc B. 04 déc. 2003 22h46
5 1G.101 ? de Francis Deleu 05 déc. 2003 00h13
6 1G.101, c'est... de Loïc B. 05 déc. 2003 01h57
7 Précision... de Jean-Robert GORCE 05 déc. 2003 08h48
8 alors si c'est un escadron ... de Jacques Ghémard 05 déc. 2003 11h19
8 Ach, négatif ! :o) de Loïc B. 05 déc. 2003 14h02
9 C'est bon Loic... de Jean-Robert GORCE 05 déc. 2003 14h43
10 Pas de problème de Loïc B. 05 déc. 2003 16h40
11 Vérification de Loïc B. 05 déc. 2003 22h18
12 ESP......... de Prosper Vandenbroucke 05 déc. 2003 22h36
13 Prosper, Prosper, Prosper... de Loïc B. 06 déc. 2003 00h06
14 Je crois savoir... de Jean-Robert GORCE 06 déc. 2003 17h53
15 Désolé, ça n'était nullement intentionnel :o) de Loïc B. 06 déc. 2003 19h52
13 tu veux savoire ce que veut dire ESP ? de fusiliers.commandos 23 févr. 2004 15h19
14 Merci ! de Loïc B. 23 févr. 2004 17h45
7 les frogs et les rosbifs... de alex 05 déc. 2003 14h09
8 Les Anglais nos amis... de Jean-Robert GORCE 05 déc. 2003 14h48
9 Vous avez pas honte ? de Max 30 déc. 2003 00h22
10 Et le second degré ? de Jacques Ghémard 30 déc. 2003 11h26
11 God save the queen de Max 30 déc. 2003 20h28
12 L'entrainement à la dure. de arcole 30 déc. 2003 23h21
13 Tres vrai ! de Jacques Ghémard 30 déc. 2003 23h49
13*** contribution effacée
14 le drill? de alex 31 déc. 2003 10h20
10 Messieurs les Anglais... de Jean-Robert GORCE 30 déc. 2003 11h41
8 Denigrement des français par un tabloid de Jacques Ghémard 05 déc. 2003 19h14
9 l'image du Français de arcole 30 déc. 2003 23h28
4 desinformation de Contributeur sans E-mail valide 18 janv. 2004 18h31
5 Ha ? Et comment savez vous ça et dans quelle poche avez vous mis vos clés ? de Jacques Ghémard 18 janv. 2004 19h15
6 Il semblerait effectivement que... de Loïc B. 19 févr. 2004 22h17
7 Même question de Jacques Ghémard 20 févr. 2004 10h01
8 Même réponse ? ;-) de Loïc B. 20 févr. 2004 13h47
9 J'ai l'impression de trouver le contraire de Jacques Ghémard 20 févr. 2004 16h57
10 Plus compliqué que ça apparemment de Loïc B. 20 févr. 2004 19h31
3 Autre souvenir militaire de Jacques Ghémard 04 déc. 2003 23h06
4 Et l'amiral... de Jean-Robert GORCE 05 déc. 2003 08h23
5 Non, pas cette fois ci. de Jacques Ghémard 05 déc. 2003 11h13
3 moi : militaire de brice 14 déc. 2004 14h21
4 Et ? de Loïc B. 14 déc. 2004 15h02
5 Le but du message était donc ? de damien dussart 14 déc. 2004 15h35
1 Questions. de Manuel 19 févr. 2004 05h52
2 Comment obtenir des réponses ... de Jacques Ghémard 19 févr. 2004 16h05
3 Au risque de passer pour un croûlant grincheux... de René CLAUDE 19 févr. 2004 17h52

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le soldat oublié

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes