mais exactement! - Bataille dans le ciel d'Allemagne - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Bataille dans le ciel d'Allemagne / Jean-Yves LORANT et Richard GOYAT

En réponse à -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Dans le ciel d'allemagne, Cloclo... de steph2

mais exactement! de d.zambon le lundi 07 avril 2008 à 16h47

Bonjour,

C'est bien ce que je dis: Clostermann est admirable au-delà du nombre de ses victoires. Ce n'est certes pas moi qui les contesterai, par ailleurs. Par contre, je ne pense pas que le système d'homologation britannique soit meilleur que les autres. Le plus souvent, le même appareil est revendiqué par plusieurs pilotes, de bonne foi, parce qu'ils ont eu l'occasion de le mitrailler lors des "dogfights". Les affabulateurs sont rares. Sur le théâtre méditerranéen, la RAF a souvent fait preuve d'exagération, spécialement à l'encontre des Italiens, pour les mêmes raisons, avec un soupçon d'arrogance en prime. C. Shores le montre parfaitement dans ses volumes qui traitent des différents fronts en Méditarranée (Grèce, Malte, AFN). Dans ce domaine, la politique des Italiens était de proscrire les tableaux de chasse individuels et d'attribuer les victoires de façon collective, ou en "collaboration", tout du moins jusqu'à la mi-1942, pour des raisons de propagande. Chez eux comme ailleurs, la surestimation -là encore de bonne foi le plus souvent- était de mise. Arcole soulignait qu'il n'y avait aucune gloire pour un Bf 109 à abattre un "plus faible" que lui (MS 406, etc.). Que dire alors des vénérables CR 32 qui ont affronté les Hurricane en Afrique orientale sans parler des CR 42 ou des G 50 qui ont affronté Spitfires et P-38 au-dessus de la Sicile? J'oubliais, pardonnez-moi, qu'eux aussi étaient dans le camp des agresseurs. Alors, "couillus" ou pas, c'est bien fait... .

*** / ***

lue 1553 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes