Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

OAS - Histoire d'une guerre franco-française / Remi Kauffer

En réponse à -5 -4 -3 -2
-1la thèse de William Reymond de manuel.balverde

Les "trois clochards" de Nicolas Bernard le mardi 18 mars 2008 à 12h23

"jamesdavisadams" écrit : "oui tout à fait mais j'ai vu un des clichées persos d'une personne qui connait l'un des trois tramps comme on les appellent en France".

Il convient de rappeler de quoi on parle, car ce "mystère" de l'affaire Kennedy n'en est pas un (voir également ce recueil de documents).

Plus d'une heure environ après l'attentat du 22 novembre 1963, la police de Dallas appréhenda trois clochards qu'elle avait retrouvés dans un train en instance de départ à proximité des lieux du crime. Ces trois clochards furent photographiés par un journaliste alors qu'ils étaient conduits au poste.

Ces photographies (exemplaire 1, exemplaire 2, exemplaire 3) firent, par la suite, couler beaucoup d'encre. Nos trois clochards (three tramps) étaient rasés de près, proprement habillés, et leur physique autant que leur démarche suggérait qu'il s'agissait bien plutôt de membres d'un commando d'assassins. Certains chercheurs en mal de sensationnalisme crurent reconnaître, sous les traits de ces individus, les futurs cambrioleurs du Watergate, théorie qui fut démentie par les experts photographiques de la Commission d'enquête de la Chambre des Représentants sur les assassinats. Un autre prétendit que le personnage qui croisait leur route n'était autre que le général Lansdale, responsable des opérations spéciales en Asie du Sud-Est et grand fomenteur de troubles devant l'Eternel, ce qui reste difficile à croire puisque ce passant ne fut photographié que de dos...

En réalité, les trois clochards étaient bel et bien... des clochards : Harold Doyle (32 ans), John F. Gedney (38 ans), Gus W. Abrams (53 ans). Interrogés, les deux premiers se sont reconnus sur les photographies, et ont confirmé qu'ils avaient reçu des vêtements propres, et avaient pu se laver et se raser, avant l'attentat. Le troisième, décédé, a été identifié par sa soeur.

Si d'ailleurs ces clochards avaient fait partie de l'équipe des assassins, il est probable qu'ils auraient été très vite évacués, au lieu de rester dans un train à proximité en instance de départ. Ce n'est que vers 13 h 50 - 14 h qu'ils furent interpellés, alors que les coups de feu avaient éclaté à 12 h 30.

Dans ces conditions, je vois mal comment on pourrait encore discuter d'une "énigme" résolue depuis plusieurs années.

*** / ***

lue 2282 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 réponse à votre message nicolas bernard de manuel.balverde 18 mars 2008 13h02

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur OAS - Histoire d'une guerre franco-française

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes