Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Himmler's Secret War / Martin Allen

En réponse à -3 -2
-1Mais enfin, de françois delpla

Maintenant, ça suffit ! de Nicolas Bernard le lundi 18 février 2008 à 08h22

Je rejoins Léon Bel, et recommande à M. Delpla de mettre un terme à ses enfantillages, et de cesser de gaspiller et son talent, et la bande passante, pour de telles âneries qui saoulent l'auditoire plus qu'autre chose.

Cette vaine polémique quant à la chronologie horaire de la dernière journée de Himmler n'est certainement pas de nature à prouver l'existence d'un quelconque complot. Non seulement documents d'époque et témoignages certifient que Himmler s'est identifié le 23 mai 1945 au camp de regroupement vers 19 heures et s'est suicidé à Lüneburg vers 23 h 15, mais en outre savoir qu'il serait resté entre les mains des Britanniques pendant quatre heures de plus ne change strictement rien à l'affaire. Ce qu'il faudrait démontrer en effet, c'est l'impossibilité absolue pour Himmler de conserver dans la bouche une capsule de cyanure : or, la chose était parfaitement possible, et ladite capsule était même si petite, si aisément dissimulable dans une mâchoire, que seule une fouille buccale par un médecin militaire, à Lüneburg vers 23 h 15, a permis - trop tard - de la repérer.

Quant à la prétendue impossibilité pour Himmler de conserver la capsule de cyanure dans sa bouche lors de l'ingurgitation de sandwiches, précisons que ladite capsule était, outre petite, étanche et solide, et que ce prétendu "exploit" est techniquement réalisable. Il est également possible que Himmler ait dissimulé dans son rectum la capsule que n'avaient point réussi à retrouver les Britanniques. L'officier britannique qui avait imaginé la petite ruse des sandwiches pour éventuellement forcer Himmler à se démasquer éprouvait lui-même de sérieux doutes quant à l'efficacité supposée du procédé.

Même en essayant sortir de cette ridicule polémique sur des sandwiches et des capsules, bref d'élargir le contexte, je ne parviens pas à croire que l'on se permette encore de défendre une théorie du complot aussi inepte. Le mobile des Britanniques ? Il n'y en a pas. Quant à la prétendue existence d'un plan britannique de liquidation de Himmler en mai 1945, il suffit de rappeler que les opérations Foxley, qui visaient la suppression physique de certains leaders nazis, et principalement Hitler, ont été abandonnées depuis des mois, et relevaient du S.O.E., non de l'organisation suspectée du "meurtre", le P.W.E., qui ne s'occupait que de l'action psychologique. Rappelons que la chronologie des faits du 23 mai 1945 exclut catégoriquement l'intervention d'un assassin ou de toute personne remettant une capsule de cyanure à Himmler.

Contre ces éléments, M. Delpla et autres ont pratiqué l'usage de faux, eu recours à une lecture hypercritique - voire à la déformation - des témoignages, documents et arguments adverses, outre qu'ils ont émis des accusations diffamatoires, et imaginé des spéculations fantaisistes. Ah, il y a quand même une trouvaille : l'un des protagonistes de cette "ténébreuse" affaire, le colonel Murphy, aurait eu sous les yeux le témoignage d'un autre protagoniste, le capitaine Selvester, vingt années après les faits (un tel délai devrait d'ailleurs indiquer que leur mémoire n'est plus très fraîche, mais M. Delpla n'en a cure). Et alors ? A supposer le fait établi, il ne prouve pas davantage la réalité d'une conspiration, et peut même s'interpréter de bien différente manière (ce colonel aurait ainsi cherché à camoufler ses propres erreurs). Prétendre qu'au contraire l'hypothèse démontre l'existence d'un coup monté des Britanniques, c'est raisonner à partir d'un présupposé non établi, et tenter de la conformer tant et plus à ce préjugé. Ce qui n'a rien de rigoureux, ni même de scientifique : autrement dit, avant d'opérer une telle déduction, M. Delpla devrait d'abord prouver qu'il y a bel et bien eu complot. Ce qui n'est évidemment pas demain la veille.

Lorsque les autres documents complèteront déjà la liste des - assez nombreuses - pièces déjà accessibles, ils ne feront que confirmer ce que nous savons déjà. Mais les théoriciens du complot ne s'avoueront pas vaincus pour autant : conformément à la stratégie du Chevalier noir (voir Sacré Graal, des Monty Pythons), ils iront probablement clamer que si aucun document ne confirme leurs théories, c'est tout simplement parce que les ignobles conspirateurs ont effacé toute preuve de leur forfait...

En d'autres termes, Himmler s'est bel et bien suicidé, tout seul. Et en tous les cas, cette grotesque polémique, qui se prolonge depuis maintenant trois années (!), me fatigue considérablement. Et j'ai pu depuis longtemps constater que je ne suis pas le seul.

*** / ***

lue 1546 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Après tout... de françois delpla 19 févr. 2008 11h08
2 Il y a du neuf ! de françois delpla 22 févr. 2008 19h41
3 ça promet! de arcole 22 févr. 2008 21h47
4 Entièrement d'accord... de françois delpla 23 févr. 2008 11h14
5 ironie incomprise? de arcole 23 févr. 2008 11h32
6 je prends cette parole... de françois delpla 23 févr. 2008 11h34

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Himmler's Secret War

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes