L'âge de raison, ce soir à la télé - Mussolini - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Mussolini / Pierre Milza

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1C'est pourtant simple ! de françois delpla

L'âge de raison, ce soir à la télé de Nicolas Bernard le mardi 05 février 2008 à 22h00

Ouh là, le vouvoiement n'a pas fait irruption comme le tonnerre dans un ciel bleu, et encore moins en réaction à la production du dossier intéressant le témoignage de Selvester...

Pour synthétiser, et parce que ce n'est pas l'endroit, le vouvoiement correspond à, vous vous en doutez, un genre de rupture intellectuelle après trois années d'embellie (2000-2003) et deux ans d'agonie (2003-2005), tout simplement parce que j'ai remarqué - et fini par accepter - le fait que vis-à-vis de l'Histoire en général et des débats en particulier, nous n'avions pas les mêmes valeurs. Je n'en dis pas plus, car d'aucuns verraient encore dans mon constat d'une réalité une attaque personnelle...

La goutte d'eau a constitué en la mise en cause, par vous, de mes compétences et de mon honnêteté intellectuelle dans nos échanges sur Himmler, alors que ces reproches caractérisaient réellement votre attitude (voir retranscription). A vous voir pratiquer ce qu'il faut bien appeler la mauvaise foi, l'hypercritique des témoignages et le refus d'accepter les évidences découlant de vos propres recherches sur le suicide du Reichsführer, j'en ai déduit que j'avais définitivement affaire à un individu qui prenait de considérables distances avec la méthodologie de l'historien, ce pour promouvoir une thèse aussi fausse qu'irresponsable, et par pur refus d'admettre un seul instant avoir eu tort - votre interprétation, voire vos déformations du témoignage du capitaine Selvester étant, à ce titre, pour le moins révélatrices.

D'où le vouvoiement, car je n'ai plus aucune raison de vous tutoyer. Et je ne l'ai jamais regretté - bien au contraire, au vu de votre évolution ultérieure.

Désolé pour le potentiel hors-sujet, mais après tout M. Delpla m'a mis en cause personnellement dans le premier paragraphe de son message, et il me faut bien y répondre, puisque ledit paragraphe n'a pas été modéré.

*** / ***

lue 1981 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes