Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Himmler's Secret War / Martin Allen

En réponse à -3 -2
-1A ton service (mais n'y reviens pas !) de françois delpla

Questions sans réponse de Nicolas Bernard le mercredi 23 janvier 2008 à 08h49

> 1) Les projets "Foxley";

Foxley n'en est resté qu'au stade de l'étude préparatoire. Le M.I.-6, qui devait jouer un rôle majeur en contribuant à la localisation des cibles, n'a qu'assez peu collaboré. Finalement, aucun tueur ne fut expédié en Allemagne.

Qui plus elle, Foxley relevait du S.O.E., pas du P.W.E..

Enfin, Foxley restait une opération liée à la guerre. Le 23 mai 1945, la guerre est finie depuis deux semaines, François.

Bref, ma question reste sans réponse.




> 2) Les efforts de dissimulation après coup... que nous
> avons encore sous les yeux !

Etant donné que vous ne prouvez nullement l'existence d'une telle politique, ma question demeure, là encore, sans réponse.




> 3)Le PWE élabore des projets d'intervention pour modifier
> les gouvernements étrangers ou influer sur leur politique,
> le SOE est à sa disposition en cas de besoin
> (l'intervention intempestive de la "comtesse de Ségur"
> dans la narration de l'épisode commence avec ta vision de
> ce service);

Ce que vous écrivez dément catégoriquement votre thèse. Le P.W.E. n'était nullement chargé d'effectuer lui-même les assassinats, et n'en avait d'ailleurs pas la compétence (juridique comme technique). Au mieux a-t-il cherché, pendant la guerre, à susciter de telles actions dans l'Europe occupée par sa propagande, mais de telles actions relevaient du S.O.E., comme vous venez magistralement de le rappeler.

Bref, ma question reste sans réponse.




> 4)Il vaut mieux parler d'ampoule, au vu même de ta photo;
> j'ignore ce qu'elle est devenue, mais l'état squelettique
> de notre information ne permet pas d'exclure beaucoup
> d'hypothèses... sinon celle d'un séjour de 8 heures dans
> une bouche qui mange et parle !

Votre contestation n'apporte aucun élément de démonstration. Bref, ma question reste sans réponse.




> 5)Il y faut en effet quelques conditions, peut-être pas
> absolument impossibles à réunir : qu'il ne soit pas trop
> bête; qu'il ait mission d'être discret;qu'il comprenne
> que, la capture de H étant notoire dans le camp de
> Selvester, il ne peut le tuer point final; quant à la
> rapidité de l'argumentation elle devait en effet être
> simple : "t'es fichu, prends ça, cache-le, c'est tout ce
> que je peux faire pour toi"

Et naturellement, le meurtre sur le chemin vers Lüneburg ne lui vient absolument pas à l'esprit, alors que les circonstances y sont plus favorables : absence de témoin, implication de "complices" (puisque vous faites du colonel Murphy un membre du complot !).

Mais j'y songe... Peut-être "Thomas" a-t-il produit un Führerbefehl prétendument signé Hitler et ordonnant d'outre-tombe à Himmler de mettre fin à ses jours ? ;-)

Bref, c'est là le point le plus faible de votre thèse, déjà très faible. Personnellement, je considère qu'un esprit sensé ne saurait avaler une ineptie pareille.




> 6) "nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude";

Vous n'avez donc aucune preuve de l'existence de cet agent, hormis ce document considéré comme faux par une experte ayant travaillé pour Scotland Yard. Ma question a donc trouvé réponse. Merci.




> 7)le mieux disposé des lecteurs envers la version
> traditionnelle peut remarquer la faible correspondance
> entre la photo et la description de Murphy... lequel se
> contredit lorsqu'il déclare par ailleurs que le prisonnier
> n'a ni mangé ni bu pendant tout son séjour au camp : il a
> visiblement réfléchi entre-temps que ce n'était pas
> tenable et inventé cette capsule tous terrains; quant à un
> "creux entre les dents", il devrait être un gouffre pour
> cacher et protéger un tel objet;

Pas vraiment, puisque les témoins ont signalé que le poison se situait dans la mâchoire. Le reste n'est que considérations subjectives. Et l'accusation contre le colonel Murphy reste non démontrée.

Bref, ma question reste sans réponse.



> 8) hors sujet;

PAs du tout. Vous expliquez que la rétention d'archives du gouvernement britannique résulte d'une conspiration. Je vous réponds, par l'évocation d'un exemple très révélateur, qu'il n'en est rien.

Je conçois que la question vous gêne, mais je m'en vais donc vous la reposer : "Puisque vous faites grand cas de ces archives qu'on nous cache, pouvez-vous m'expliquer pourquoi les dossiers du Yard relatifs à Jack l'Eventreur sont restés inaccessibles pendant 100 ans ? Lesdits dossiers ne prouvaient pourtant aucune conspiration gouvernementale..."

Vous n'avez jamais été capable de répondre à cette objection, que je pourrais étayer par d'autres exemples (dont Oradour en France). Eh oui, le fait que des archives demeurent inaccessibles résulte d'une stricte application de la loi, puis de l'inertie bureaucratique. Ce qui n'empêche nullement de petits malins d'introduire des faux aux archives, faux dont vous avez été la victime...

Le 24 juin 2005, François Delpla, historien, normalien, écrivain, écrivait en effet, s'agissant des documents "prouvant" le meurtre de Himmler : "Le pifomètre ne suffit pas mais il est bien utile, il permet de chercher où il faut, de flairer les arnaques, etc. Là, il ne me met nullement en garde. Trois documents éclairants, rien en face, des mobiles tout à fait plausibles qui, personnellement, ne ternissent nullement mon image de Churchill... face à des accusations d’incompétence, non seulement contre Martin Allen, mais contre la corporation des archivistes de Kew qui laissent glisser n’importe quoi dans leurs cartons, et qui n’ont toujours pas réagi plusieurs semaines après la divulgation."

Une semaine plus tard, la preuve de la falsification était apportée...

Par ailleurs, la thèse de la rétention de documents ne résiste pas à l'analyse, puisque le Ministère britannique de la Défense a laissé s'exprimer les principaux protagonistes de l'affaire, que nombre de documents (photographies, rapport d'autopsie, schéma dentaire, documents militaires...) sont déjà accessibles, certes de manière visiblement désordonnée - ce qui prouve surtout le manque de rigueur de l'administration, davantage que l'existence d'un complot.




> 9) Selvester écrit sous le contrôle de son ministère et la
> question de l'horaire est si sensible qu'on lui
> demanderait une rectification, si le reste de la
> documentation ne confirmait pas le sien de façon
> indubitable;

Sachant que vous ne prouvez nullement que cette question de l'horaire reste sensible pour ledit ministère, votre réponse n'en est pas une, mais relève de la pure spéculation.

J'ai établi que Selvester se plantait, en citant témoignages et documents d'époque. Prouvez-moi donc que Himmler s'est bel et bien signalé à 16 heures, ce au moyen d'un autre élément que le témoignage, daté, de cet officier.



> 10) Selvester a, dit-il, fait surveiller la bouche en
> permanence, par 7 ou 8 persones au total; Murphy ment.

Pouvez-vous prouver ces deux affirmations ?

La première ne repose que sur le témoignage, daté - et sur ce coup là, peut-être intéressé - de Selvester. Quant à votre accusation envers Murphy, elle ne repose sur rien.

Au final : je pense avoir démontré, par ces quelques questions, que votre thèse ne reposait en réalité que sur du vent, ou si vous voulez des spéculations bâties sur des hypothèses. Ce n'est pas très rigoureux, c'est encore moins sérieux. Et encore, je n'ai même pas évoqué la question du mobile, si fantaisiste que vous ne cessez de reconnaître à demi-mots, et en jouant sur les dates, la difficulté de la chose.

Tout cela manque réellement de sérieux. Et vous voir progressivement accorder de plus en plus larges concessions à ce que vous qualifiez malicieusement de "version officielle" en révèle beaucoup sur votre manière d'appréhender le fait historiquement établi du suicide de Himmler.

*** / ***

lue 1322 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 de plus en plus avocat... de françois delpla 23 janv. 2008 10h24
2 ps de françois delpla 23 janv. 2008 10h30
3 Cette assertion... de Nicolas Bernard 23 janv. 2008 11h25
2 ps 2 de françois delpla 23 janv. 2008 10h35
3 Expertise de Nicolas Bernard 23 janv. 2008 11h12
4 merci de françois delpla 23 janv. 2008 12h17
5 ??? (sincèrement) de Nicolas Bernard 23 janv. 2008 17h16
6 Négatif de françois delpla 24 janv. 2008 15h51
7 Himmler, cryogénisé à Roswell ? de Nicolas Bernard 24 janv. 2008 16h26
8 Une instruction, ah bon, où cela ? de françois delpla 24 janv. 2008 19h00
9 Le dossier a été remis aux autorités, non ? de Nicolas Bernard 24 janv. 2008 19h29
10 Enfin, Nicolas !... de françois delpla 24 janv. 2008 19h47
11 Petit cours de droit de Nicolas Bernard 24 janv. 2008 20h30
12 Monsieur le Professeur... de françois delpla 25 janv. 2008 11h34
13 Enorme ? Bof... de Nicolas Bernard 25 janv. 2008 12h03
2 Argument d'autorité de Nicolas Bernard 23 janv. 2008 11h22
3 eh bien... de françois delpla 23 janv. 2008 11h45
4 ps de françois delpla 23 janv. 2008 11h46
4 Amalgame, encore de Nicolas Bernard 23 janv. 2008 18h08
2 Messieurs de Etienne Lorenceau 25 janv. 2008 08h56
3 Stop !... de françois delpla 25 janv. 2008 09h49
3 Sémantique de Nicolas Bernard 25 janv. 2008 12h09

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Himmler's Secret War

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes