Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Le Silence de la mer / Vercors

En réponse à
-1Une bonne idée... de Jacky Panneels

La preuve éclatante d'une résistance littéraire. de René CLAUDE le mercredi 19 mars 2003 à 20h32

Bonsoir - Bonjour,

Le livre de Jean Bruller/Vercors, graphiste avant la guerre, est l'une des premières oeuvres originales de qualité qui affirment l'existence d'une résistance littéraire à l'occupation nazie. Si dès la fin de 1940, des tracts sont rédigés et distribués qui préfigurent les futurs journaux clandestins des mouvements en devenir, la littérature française - celle qui n'est pas exilée - semble durant la première année de l'Occupation anesthésiée, assommée ou affligée par la défaite, l'armistice et Vichy. Des écrivains opportunistes ou politiquement convaincus de la collaboration culturelle avec le Reich sont déjà sous le charme vénéneux de Heller et surtout du redoutable Otto Abetz qui avait reçu l'ordre de Berlin de relancer l'édition française afin de créer l'illusion d'une vie littéraire retrouvée.
Parvenir à faire imprimer et distribuer clandestinement un roman de cette qualité sous une présentation soignée et pour cela monter une maison d'édition est un vrai tour de force dans les conditions de l'époque. Si le travail souterrain de Jean Bruller/Vercors et de Pierre de Lescure - qui pouvaient compter sur un réseau de complices comme Jean Paulhan et François Mauriac (qui donnera un célèbre "Cahier Noir" à Minuit) - n'a pas la dimension spectaculaire des coups de mains et des sabotages des unités de l'A.S ou du PCF, il est tout aussi essentiel pour le moral d'une partie de la population qui respecte ses écrivains mais attend d'eux les signes clairs de leur engagement résistant.

Cordialement,

René Claude

*** / ***

lue 2197 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le Silence de la mer

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes