Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le site "Free French"
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

Freefrench / Jacques Ghémard

En réponse à -2
-1Camille Huysmans et les autres de Francis Deleu

Labarthe, Aron et les autres de Francis Deleu le mercredi 12 décembre 2007 à 17h06

Bonsoir,

Outre André Labarthe et Raymond Aron, l'équipe de "permanents" de la revue "La France libre" se composait de Martha Lecoutre et de Stanislas Szymanczyk (Staro).

Staro aurait fait la Première Guerre mondiale comme officier d'artillerie dans l'armée austro-hongroise avant de servir dans l'armée polonaise après 1918. Ce qui nous intéresse : Staro est inscrit au parti communiste, résida en Union soviétique et était lié à Münzenberg (militant communiste qui joua un rôle important à l'Ouest, dans l'organisation de la propagande soviétique et des mouvements de gauche manipulés par les communistes). Dans la revue "La France libre", il rédigeait les analyses mensuelles de la conjoncture militaire.

Martha Lecoutre s'occupait essentiellement des relations publiques. Comme Labarthe, Madame Lecoutre fut membre du RUP (Rassemblement pour la Paix) dont le responsable n'était autre que Pierre Cot, proche du Parti communiste et nommé ministre de l'Air sous le Front Populaire de Léon Blum.

Et c'est ici que les apprentis historiens trouveront matière à échafauder les hypothèses les plus fantaisistes. Une amitié ancienne liait André Labarthe et Jean Moulin. C'était à l'époque où tous deux travaillaient au cabinet de Pierre Cot. Est-ce là l'origine des insinuations taxant Jean Moulin de crypto-communiste ?

Dans ses "Mémoires", Raymond Aron note que lorsque Jean Moulin vint à Londres, il évita de rencontrer Labarthe. Il est probable que Jean Moulin évita de s'afficher avec Labarthe qui, à cette époque, s'était détaché du général de Gaulle.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1285 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Freefrench

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes