Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le site "Free French"
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

Freefrench / Jacques Ghémard

En réponse à
-1Camille Huysmans et la revue de la France Libre de Jacques Ghémard

Camille Huysmans et les autres de Francis Deleu le jeudi 06 décembre 2007 à 19h02

Bonsoir,

Que Camille Huysmans ait écrit dans "La France libre" ne m'étonne qu'à moitié. Les quelques textes en ma possession ont peut-être été publié dans la revue. Je reste cependant disposé à accorder des années de gratitude à celles et ceux qui en dénicheraient d'autres.

Par ailleurs, la biographie d'André Labarthe publiée par Wikipedia relance les rumeurs sur son appartenance (ou non) aux services secrets soviétiques.
Portrait par Raymond Aron :
André Labarthe me séduisit. Il parlait de tout et de rien, d'abondance, avec charme. Il évoquait, de temps à autre, ses talents de violoniste, enfant virtuose quand il avait huit ans. Fils d'une mère très pauvre (femme de ménage), peut-être d'un père illustre (on murmurait Maeter­linck), il excipait volontiers de ses titres de scientifique. Il avait appar­tenu au Cabinet de Pierre Cot, ministre de l'Aviation dans le gouverne­ment du Front populaire; il passait pour un homme de gauche. Parmi les ralliés de 1940, il faisait figure d'une personnalité de premier ordre, une brillante carrière lui était ouverte dans le mouvement gaulliste. Il gaspilla ses chances par excès d'ambition, par ce que je puis appeler son anormalité, par sa propension à la paranoïa, à des propos rarement exacts, presque toujours flottant quelque part entre le vrai et le faux. Quand je le rencontrai, il entretenait d'excellentes relations avec le Général. A l'occasion du premier incident sérieux, à savoir l'arrestation de l'amiral Muselier par la police anglaise pour avoir divulgué les secrets de l'expédition de Dakar, il réagit avec résolution, avec une certaine noblesse. Il rendit visite au Général et se porta garant de son ami Muse­lier; le Général apprécia cette attitude qui, pour une fois, n'obéissait à aucun calcul politique.
Bien longtemps plus tard, en 1979 ou 1980, Henri Frenay m'affirma que Labarthe avait avoué, avant sa mort, qu'il appartenait aux services secrets de l'Union soviétique. Je ne parviens pas à le croire. Pourquoi, agent soviétique, aurait-il gâché l'occasion de recueillir, dans les Forces françaises libres, des informations ? Ses démarches désordonnées, son agitation permanente, les propos qu'il tenait dans les salons, son penchant à l'imagination plus encore qu'au mensonge, rien de tout cela ne s'accorde avec la conduite d'un agent soviétique. (Mémoires, p. 170/171)
Raymond Aron note - sans y croire - que Labarthe aurait pu devenir agent soviétique après la guerre ... par dépit de ses échecs !

Outre Labarthe et Aron, l'équipe de "permanent" de la revue "La France libre" comptaient également deux autres personnages haut en couleur et au passé énigmatique. Nous y reviendrons dans une prochaine contribution.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1521 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Labarthe, Aron et les autres de Francis Deleu 12 déc. 2007 17h06

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Freefrench

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes