Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Zidou l'Gouddam ! / Jérôme Leygat

En réponse à -2
-1Similitudes avérées de Leon

La sombre forêt des Vosges, bien éclaircie, fin octobre de Leon le jeudi 22 novembre 2007 à 08h26

"Ma dernière Vie", Fôret des Vosges:
"Il fait froid, il pleut finement, la visibilité est très mauvaise. Attaques et contre-attaques se succèdent dans la sombre forêt des Vosges où l'ennemi, habitué à ce climat et à cette végétation, se déplace sans hésitation. Ce n'est hélas pas le cas de nos malheureux "indigènes" dont beaucoup n'ont jamais connu ni la boue ni les hauts et noirs sapins dont chaque tronc ou presque, cache un piège ennemi, mine ou sniper."

"Zidou l'Gouddam", page 361:

"Ici, les Germains sont chez eux: leur réputation de peuple des forêts n'est pas usurpée. Pour nos titailleurs et nos goums, c'est exactement l'inverse: ils éprouvent la même horreur instinctive dans ces sous-bois denses, sombres et peuplés de djinns que leurs ancêtres ont connue fugitivement dans le Poitou vers l'an 732. Pourtant, tout au long de cet hiver, malgré une température polaire qui décime leurs rangs, ils vont s'y comporter magnifiquement. (...) Le piton du Haut du Faing n'est plus qu'un tas de cailloux, de terre retournée et de petit bois."


Le canonnier-radio Leygat n'invente rien: il reçut une 1re étoile d'argent sur la Croix de guerre "pour avoir, la journée du 16 octobre remplacé ses officiers décimés et assuré seul sous le bombardement et dans la fusillade, le déplacement de son poste,(...) sans jamais une défaillance et toujours dans une merveilleuse bonne humeur." (Gal Guillaume)

"Nous traversons prudemment Gerardmer, un tas de ruines calcinées. Plus un mur n'est debout, on se croirait en Italie, dans le secteur américain...La Wehrmacht, mauvaise joueuse comme à son habitude, a tout détruit et tout incendié avant de battre en retraite".

FL

*** / ***

lue 2824 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Ca va mieux en le disant... de Leon 24 nove. 2007 19h35

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Zidou l'Gouddam !

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes