Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

La vie à en mourir / Guy Krivopissko

En réponse à -5 -4 -3 -2
-1Récup politicienne de Francis Deleu

"De la Résistance au syndicalisme étudiant" : de Laurent Laloup le samedi 03 novembre 2007 à 13h48

Bonjour,


A propos de l'origine de la manif du 11 novembre, je viens de trouver ceci :

"Cette manifestation du 11 novembre 1940 a été l'objet d'une controverse plus politique qu'historique - Dans le contexte de la guerre froide, communistes et anticommunistes - ou à tout le moins non communistes - en revendiquèrent la paternité exclusive, politique et organisationnelle. Interrogés au milieu des années 1970 François Lescure et Claude Bellanger, s'accordèrent sur l'impossibilité de déterminer « qui » a appelé le premier à manifester à l'Etoile le 11 novembre 1940. « C'était dans l'air », après la manifestation du 8 novembre précédent. Par contre, les étudiants communistes et les moyens techniques de l'UNEF utilisés clandestinement par Lescure, Bellanger et Morais, accompagnèrent par des tracts la mobilisation étudiante et surtout lycéenne. Le 11 novembre, à 17 heures, 500 à 1000 lycéens et étudiants se retrouvèrent sur les Champs-Élysées en direction de l'Etoile : là, ils se retrouvèrent face à l'armée allemande, qui tira. Rien ne permet aujourd'hui de dire qu'il y eut 6, 7 ou 11 morts comme le titra la presse clandestine. Par contre, première manifestation patriotique de masse contre l'occupant, la manifestation du 11 novembre 1940 eut un retentissement qui dépassa le milieu étudiant et lycéen. Elle eut aussi des répercussions à 1' Université. Ainsi, le 13 novembre suivant, les Allemands décident la fermeture de 6 établissements secondaires et supérieurs, le 17 celle des 5 facultés parisiennes, de même qu'ils fermeront les universités de Dijon et Besançon; et le gouvernement de Vichy relève de ses fonctions le recteur de l’Académie de Paris, Roussy. Les établissements universitaires fermés rouvriront en décembre.

"


www.cahiersdugerme.info/

Cordialement
Laurent

*** / ***

lue 2971 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 11 novembre 1940 en Belgique de Francis Deleu 15 nove. 2007 17h57
2 Sources ? de françois delpla 18 nove. 2007 08h50
3 De mes caves humides à la Bastille de Francis Deleu 18 nove. 2007 14h12
4 On avance ! de françois delpla 18 nove. 2007 18h55
5 Maurice Schumann de Jacques Ghémard 18 nove. 2007 19h29
6 oui mais de françois delpla 19 nove. 2007 09h27
7 c'est genant ... de Jacques Ghémard 19 nove. 2007 10h52
8 Ici Radio Londres ! de Francis Deleu 19 nove. 2007 15h39
9 tout de même... de françois delpla 19 nove. 2007 16h26

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La vie à en mourir

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes