Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Rommel / Dominique Lormier

En réponse à -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1on est d'accord de 13emeDBLE

Coalition ? de Nicolas Bernard le samedi 04 août 2007 à 22h30

O.K., je vois ce que vous voulez dire, n'empêche que je ne suis pas certain, pour le coup, que la dégradation des relations entre officiers italiens et Rommel ait été préjudiciable à ce dernier - et, en dernier ressort, à l'Axe.

A mon avis, Rommel n'est, en matière d'italophobie, pas un cas isolé. De fait, je me demande si Hitler aurait pu dégoter un commandant de blindés qui eût été en phase avec le Commando Supremo, d'un simple point de vue d'estime nationale mutuelle. Il me semble bien plutôt que la rivalité entre le "Renard du Désert" et les Italiens, en 1941, résultera d'abord de deux approches stratégiques et tactiques différentes, entre d'un côté un adepte du Blitzkrieg et de l'autre des généraux un peu plus statiques. D'ailleurs, notre spécialiste de l'armée italienne de Mussolini, David Zambon, note que le futur Feldmarschall s'entendait fort bien avec Gariboldi... car ce dernier le laissait agir à sa guise (David Zambon, "Afrika Korps 1941. De Tripoli à Battleaxe", Histoire de Guerre n° 20, novembre 1941, p. 36).

Mais il est vrai, d'un autre côté, que Rommel aura la nette tendance à accuser ses alliés transalpins dès qu'il s'agira de justifier ses échecs (la lecture de ses Carnets est à ce propos significative). Et ses relations seront extrêmement tendues avec le successeur de Gariboldi, Ettore Bastico.

Cela dit, je ne suis pas sûr de pouvoir vous rejoindre lorsque vous écrivez qu'il "est absolument incapable d'intégrer son action dans un ensemble coalisé plus vaste", faute pour lui de respecter ses alliés. Si sa mésentente avec le Commando Supremo est notoire, il demeure que ce dernier saura pourtant se soumettre à ses desiderata, de bon ou mauvais gré. Rommel ne se préoccupait ni des officiers du Duce, ni même de logistique : défaut, certes, mais qui ne l'empêchera pas d'être à deux doigts de conquérir Alexandrie et le canal de Suez. Les causes de son échec sont plutôt à regarder du côté de Malte, qui étranglera parfois son ravitaillement, et qu'il refusera de faire prendre d'assaut sous prétexte de profiter de la déroute anglaise de Gazala en mai 1942. Sa brouille avec les Italiens me semble très accessoire, en définitive.

Quant à Halder, il demande à relever Rommel de son commandement suite aux mécomptes enregistrés au cours de l'attaque - passablement improvisée (David Zambon, op. cit., p. 40-41) - de Tobrouk. L'O.K.H. redoutait que Rommel n'en fasse trop et n'expose ses troupes à l'anéantissement - ce qui peut se comprendre de la part d'un esprit aussi conservateur que Halder. Ce dernier, le 20 mars 1941, avait d'ailleurs eu une entrevue orageuse avec le "Renard du Désert" à propos des difficultés logistiques, et connaissant l'extrême susceptibilité du personnage, je doute qu'il n'ait pas nourri certaine rancoeur à son égard. Il enverra d'ailleurs un certain Friedrich Paulus surveiller et rappeler à l'ordre ce "jeune" homme impétueux. Comme il le note dans son Journal, "lui seul pourra peut-être, par son influence personnelle, ramener à la raison ce forcené complètement toqué". Mais Hitler conservera toute sa confiance à Rommel, et les intrigues de Halder n'aboutiront pas.

*** / ***

lue 1072 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 oui mais je maintiens. de 13emeDBLE 05 août 2007 10h00
2 désolé une correction de 13emeDBLE 05 août 2007 10h11
2 "Berlin" = O.K.H.... ou Hitler ? de Nicolas Bernard 05 août 2007 13h03
3 l'erreur de casting... de 13emeDBLE 05 août 2007 21h17
4 ... mais pas médiatique de Nicolas Bernard 07 août 2007 17h07
5 intéressant... de 13emeDBLE 07 août 2007 18h16
6 Médias : de Auchinleck à Montgomery de Nicolas Bernard 08 août 2007 14h12
3 les erreurs de Rommel de 13emeDBLE 05 août 2007 21h33
1 Des relations ambiguës de d.zambon 05 août 2007 10h08
2 le délicat contexte local de arcole 05 août 2007 11h59
2 La Battaglia di El Alamein de Nicolas Bernard 05 août 2007 13h16
3 En effet! de d.zambon 05 août 2007 13h45
4 Découpons le jambon d'Aoste... de Nicolas Bernard 05 août 2007 16h51
5 tanks et avions de Laurent Laloup 05 août 2007 17h06
5 La guerre en A.O.I de d.zambon 06 août 2007 10h40

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Rommel

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes