Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pie XII et la Seconde Guerre mondiale / Pierre Blet s.j.

En réponse à -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Les méandres tortueux de la diplomatie vaticane de Francis Deleu

Mais ce sont des otages ! des monnaies d'échange ! de françois delpla le vendredi 08 juin 2007 à 17h15



Je ne pense pas qu'on puisse poser ces questions de façon tranchée : untel a-t-il sauvé des Juifs ou pas ? Car il ne faut pas voir les cadres de la Solution finale en bourreaux assoiffés de sang, mais en instruments d'une politique globale dont la valeur suprême reste le salut de l'Allemagne et la meilleure sortie de guerre possible pour elle.

Même au moment où la Solution finale bat son plein, elle ne sert pas que le strict objectif de tuer des êtres humains, elle s'inscrit dans un plan plus vaste. Ex : visite de Heydrich à Paris en mai 42, pas seulement pour enrôler Laval et Bousquet dans de vastes rafles, mais aussi pour assurer, par cette compromission même, l'emprise de Hitler sur Pétain. A cette date Berlin fait encore semblant de ne s'en prendre qu'aux Juifs étrangers, il fait donc mine de s'adapter à la Révolution nationale et à son oeuvre de "purification", il donne aux dirigeants de Vichy l'impression d'être utiles à leurs compatriotes, ou au moins de pouvoir se justifier ainsi, etc. etc.

Plus on va vers la fin de la guerre, plus la manipulation prend de place, et l'instrumentalisation soit du meurtre, pour compromettre ou terroriser, soit de la renonciation à celui-ci pour faire croire aux aides, séides, complices et collaborateurs de toutes nuances qu'ils "sauvent" quelque chose. Le meilleur exemple est évidemment la manoeuvre Himmler-Kersten-Bernadotte :

*** / ***

lue 1797 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 encore! de arcole 08 juin 2007 18h05
2 pas si vite ! de françois delpla 08 juin 2007 18h28
3 Vaste sujet! de arcole 08 juin 2007 18h48
1 Heydrich, Oberg, Laval, Bousquet de Nicolas Bernard 11 juin 2007 11h39
2 A propos du "code des otages" de Francis Deleu 11 juin 2007 17h12

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pie XII et la Seconde Guerre mondiale

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes