Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le sang des communistes / Jean-Marc Berlière & Franck Liaigre

En réponse à -2
-1Quelques questions ? de Laurent Laloup

Arrestation en vertu des lois de la République ! de Francis Deleu le jeudi 24 mai 2007 à 17h24

Bonsoir Laurent, bonsoir à tou(te)s,

Pour quelles raisons Guy Moquet fut-il arrêté ?
Contrevenait-il alors à des lois de la République défunte, à des lois de l'Etat français, ou à des ordres allemands ?


Guy Môquet fut arrêté par la police de Vichy alors qu'il distribuait des tracts communistes selon les uns, des poèmes rédigés par son père selon d'autres sources. Nous savons que son père, Prosper Môquet, député communiste, avait été arrêté en 1939 et interné en Algérie.

Quelle était la teneur des tracts ? Wikipedia propose ceci :

**** On y dénonce mollement l'occupation étrangère. C'est surtout la misère qui est épinglée.: "Des magnats d'industrie (Schneider, De Wendel, Michelin, Mercier...), tous, qu'ils soient juifs, catholiques, protestants ou francs-maçons, par esprit de lucre, par haine de la classe ouvrière, ont trahi notre pays et l'ont contraint à subir l'occupation étrangère... De l'ouvrier de la zone, avenue de Saint-Ouen, à l'employé du quartier de l'Étoile, en passant par le fonctionnaire des Batignolles... les jeunes, les vieux, les veuves sont tous d'accord pour lutter contre la misère..****
(Source : )

L'arrestation de Guy Môquet s'inscrit dans le cadre des lois de 1939 promulguée sous le gouvernement de Daladier. Mais laquelle ? En voici quelques-unes :
- 24 août 1939 : suspension de la presse communiste.
- 26 septembre 1939 : décret portant dissolution du Parti communiste.
- 18 novembre 1939 : décret relatif aux mesures à prendre à l'égard des individus dangereux pour la défense nationale et la sécurité publique entraînant l'internement administratif.
Peut-être aussi en vertu du décret Sérol du 10 avril 1940 qui assimile l'activité communiste à une activité de trahison passible de la peine de mort.

Une simple hypothèse ! Si Guy Môquet avait été arrêté plus tôt, au moment des négociations secrètes entre le PC et l'occupant, il aurait peut-être été libéré, comme d'autres communistes, à la demande des Allemands.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 923 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le sang des communistes

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes