Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

Blindés & Matériel / collectif

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1Objection... de steph2

"C'est Pétain qu'il nous faut ?"... de Laurent Boussaton le jeudi 01 février 2007 à 19h08

bonjour
 
il y a un personnage qu a joue un role central dans la pensee militaire francaise de l'entre deux guerres et que l'on oublie trop souvent, Petain, marechal de son etat.
 
s'il a ete le chef clairvoyant en 1914 et le sauveur de verdun en 1917, j'ai vraiment du mal a suivre sa pensee apres 1920. en effet conseiller tres ecoute de tous les gouvernements de l'entre deux guerres, disposant meme d'un cabinet particulier. il fut inspecteur general de l'armee-vice president du conseil superieur de la guerre jusqu'en 1931 puis membre a vie, inspecteur de la defense aerienne du territoire de 31 a 34 et ministre de la guerre en 1934, il sera meme l'homme le plus populaire en 1935.
 
pourtant, c'est lui qui apportera son appui au general Estienne "le pere des chars" en 1917, mais la lui refusera en 1922 sclerosant ainsi la doctrine militaire francaise pour longtemps. pour l'anecdote, il osera prefacer en 1938 le livre du general chauvineau:"une invasion est elle encore possible ?"; livre qui comme par hasard sera exclu des debats lors du proces de riom en 1942 sur les responsabilites de la defaite. rappelons aussi que le general Estienne pronait "un veritable char de bataille operant conjointement avec l'infanterie motorisee au sein d'unites entierement mecanises" alors que la direction de l'infanterie, c'est a dire Petain pour faire court, restreignant les chars au role simpliste d'accompagnateurs de l'infanterie, souvenirs d'une autre guerre. Estienne est aussi celui qui lanca l'etude du char qui allait devenir de B1.
 
cordialement
 
laurent

*** / ***

lue 1157 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 C'est vrai Laurent de Jean-Robert GORCE 01 févr. 2007 19h33
2 Mettons tout le monde d'accord de Thiriel 01 févr. 2007 19h40
3 c'est c'la oui ???? de Laurent Boussaton 01 févr. 2007 19h43
4 Finalement je crois... de Jean-Robert GORCE 01 févr. 2007 19h48
5 Je dirais même de Jacques Ghémard 01 févr. 2007 23h06
6 Ah, ça c'est petit...petit... de Laurent Boussaton 01 févr. 2007 23h28
3 Bernadotte 2, le retour.... de d.zambon 01 févr. 2007 19h56
2 Grain de sel de françois delpla 03 févr. 2007 11h20
3 Bien sûr François.... de Jean-Robert GORCE 03 févr. 2007 14h52
1 préface du livre du general chauvineau de Laurent Laloup 09 mars 2008 14h01

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Blindés & Matériel

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes