Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

1940-1945 - Noirs Blancs Beurs, Libérateurs de la France / Charles Onana

En réponse à -4 -3 -2
-1une hécatombe, effectivement de Leon

Les raisons d'un blanchiment de Francis Deleu le samedi 09 décembre 2006 à 12h28

Bonjour,

*** Je pense que vous avez raison de synthétiser ainsi: certains auteurs parlent de blanchiment politique, d'autres de blanchiment climatique. L'un et l'autre se sont finalement miraculeusement conjugués pour soulager les troupes africaines épuisées par le froid/mauvais équipement et par les pertes subies en octobre novembre 44. *** (Frédérique)

Une synthèse proposée par la "Section de Toulon de la Ligue des droits de l'homme" rejoint l'opinion de Frédérique : une conjugaison d'un ensemble de raisons sans que l'on puisse déterminer exactement lesquelles furent prépondérantes.
Le texte :

Les raisons d’un blanchiment
A partir d’octobre 1944, la majorité des troupes noires est progressivement retirée de la zone des opérations. Le commandement évoque le manque d’endurance au froid de ces soldats noirs ; cette raison peut recouvre une autre, d’ordre tactique, liée à l’utilisation traditionnelle de ces combattants : aptes à fournir un violent et décisif effort dans le choc, assureraient-ils aussi bien le combat statique de position que l’on prévoit ?
En fait, pour expliquer ce désengagement, d’autres causes sont aussi à retenir. Siéger à la table des vainqueurs implique de montrer que le dernier effort de guerre repose, non plus seulement sur le concours de l’Empire, mais sur une armée métropolitaine reconstituée, capable de tenir son rang en Europe. La volonté de mettre au combat contre l’Allemagne le plus rapidement possible les 50 000 hommes des meilleures troupes FFI, et de mieux les contrôler, en les intégrant au plus vite dans l’armée régulière, n’est pas étrangère à l’« escamotage » des contingents noirs.
S’ajoutent à cette raison de haute politique les premières inquiétudes quant à la fidélité des troupes coloniales. Déjà spectatrices des querelles intestines franco-françaises depuis juin 1940, elles ont trouvé une métropole exsangue, où les troupes alliées jouissent d’un grand prestige. A la différence de la Première Guerre mondiale, où la ségrégation raciale était encore très forte dans l’armée américaine, les tirailleurs sénégalais découvrent en 1944, dans les unités américaines, des Noirs qui sont chefs de char ou aviateurs. Enfin le prix du sang versé suscite une juste revendication d’égalité, en écho avec le monde nouveau annoncé par de Gaulle à Brazzaville. Un retrait, on le voit, bien plus politique et psychologique que lié à des impératifs climatiques : cela explique qu’il se fit « sans gloire, sans cérémonies officielles, à la sauvette »
.

Source :

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1120 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 compte tenu du point de vue allemand, aussi de arcole 09 déc. 2006 14h24
1 J'ai trouvé une autre source d'info de Leon 09 déc. 2006 16h41
2 la photo du livre cité de Leon 09 déc. 2006 17h12
2 un témoignage? de arcole 09 déc. 2006 17h15
1 Merci de Laurent Laloup 09 déc. 2006 21h14
2 Les clivages d'une société bloquée de Francis Deleu 09 déc. 2006 22h34

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur 1940-1945 - Noirs Blancs Beurs, Libérateurs de la France

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes