sur le christianisme - Les tentatrices du diable - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les tentatrices du diable / François Delpla

En réponse à -25 -24 -23 -22 -21 -20 -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1pas d'objection étayée? de arcole

sur le christianisme de arcole le lundi 06 novembre 2006 à 16h13

On n’a pas aimé

Adolf Hitler, à propos du Christianisme
22 octobre 2005

Il est tristement très intéressant de relire ces mots du socialiste -national Adolf Hitler. Certains aspects sont très proches de ce qu’on nous demande de penser désormais. Et certains lobbies pourraient signer sans difficulté les passages de ce texte méprisants envers le Christianisme. Lecture instructive. (1)
-----------------------------------------------------------


"Le christianisme est une rébellion contre la loi naturelle, une protestation contre la nature. Poussé à sa logique extrême, le christianisme signifierait la culture systématique de l’échec humain. Mais il n’est pas question que le national-socialisme se mette un jour à singer la religion en établissant une forme de culte. Sa seule ambition doit être de construire scientifiquement une doctrine qui ne soit rien de plus qu’un hommage à la raison."

"Il n’est donc pas opportun de nous lancer maintenant dans un combat avec les Églises. Le mieux est de laisser le christianisme mourir de mort naturelle. Une mort lente a quelque chose d’apaisant. Le dogme du christianisme s’effrite devant les progrès de la science. La religion devra faire de plus en plus de concessions. Les mythes se délabrent peu à peu. Il ne reste plus qu’à prouver que dans la nature il n’existe aucune frontière entre l’organique et l’inorganique. Quand la connaissance de l’univers se sera largement répandue, quand la plupart des hommes sauront que les étoiles ne sont pas des sources de lumière mais des mondes, peut-être des mondes habités comme le nôtre, alors la doctrine chrétienne sera convaincue d’absurdité."

"Tout bien considéré, nous n’avons aucune raison de souhaiter que les Italiens et les Espagnols se libèrent de la drogue du christianisme. Soyons les seuls à être immunisés contre cette maladie."

Adolf Hitler, Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Borman, Notes de juillet 1941 à juin 1942, Flammarion, Paris, Vol. I, 1952 ; Vol. II, 1954.
------------------------------------------------------------(1) Texte de présentation sur un site catholique.
Mais les auteurs de cette présentation n'ont pu s'empêcher d'édulcorer quelque peu la violence du propos d'Adolf.

le christianisme signifierait la culture systématique de l’échec humain.

Dans le texte intégral, c'était:

le christianisme signifierait la culture systématique du déchet humain.

*** / ***

lue 1181 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes