Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le soufre et le moisi / François Dufay

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1une formule à la Patton! de arcole

Un peu expéditive, non ? de René CLAUDE le dimanche 15 octobre 2006 à 13h44

Sans mettre en doute les compétences de critique littéraire du bouillonnant général Patton, je trouve cette remarque un peu, hum, expéditive. En effet, n'est-il préférable de lire quelques uns des romans de ces écrivains justement discutés avant de tirer des conclusions qui sonnent un peu comme des salves d'un peloton ?
Je l'ai déjà mentionné dans un fil ici ou là, j'appartiens à une génération chanceuse qui est née et a grandi après les horreurs de la WW2, dans une Europe en paix, relative, mais en paix, où on ne croisait pas de patrouilles dans les rues des villes et des chars dans les chemins de campagne. (Je suis né en 58) Il devait être possible d'aborder ces écrivains "sufureux et moisis". Il y a en effet une chose que je reproche encore à mes (bons) profs de français : d'avoir plus ou moins délibérément ignoré des écrivains de talent qui s'étaient compromis, comme si on risquait d'être contaminés en découvrant Chardonne, Drieu, Morand, Fraigneau, Sachs, Rebatet, Brasillach, Jouhandeau, etc. * Je suis persuadé que c'est en les occultant qu'on risquait de susciter des vocations réviso-négationnistes. Au contraire, en leur consacrant des heures de cours (l'histoire de la littérature contemporaine), on limitait les risques d'attirances troubles. Il est difficile de reconnaître le talent de sales types qui ont écrit, certains des horreurs, d'autres des sottises, mais l'ignorer est dangereux.

RC

* Céline est la notable exception : dans les années 60 et 70, toute la critique d'extrême gauche l'encensait...

*** / ***

lue 821 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 oui, mais... de arcole 15 octo. 2006 14h54

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le soufre et le moisi

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes