Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Dictionnaire des agents doubles dans la Résistance / Patrice Miannay

En réponse à -2
-1Les dictionnaires et le cas Grandclément de Laurent Boussaton

Une affaire complexe de René CLAUDE le lundi 18 septembre 2006 à 12h48

L'anticommunisme de André Grandclément l'a-t-il aveuglé au point de pactiser avec le "diable" nazi à un point tel que nul retour en arrière n'était possible en 1944 ? Les services britanniques, pour couper les branches pourries, l'auraient ensuite fait éliminer - avec l'accord d'Alger - après avoir utilisé ses réseaux OCM pour répandre l'intox' d'un débarquement pour l'automne 1943 dans le Sud-Ouest.
Il est aujourd'hui encore difficile d'y voir très clair dans cette affaire qui a sérieusement atteint la résistance du Sud-Ouest.

Issu d'une famille d'amiraux, il fut à l'Action française puis au PSF. Après l'armistice, il s'aligne sur la collaboration de l'Etat de Pétain au grand dam de son père, révulsé par le comportement indigne de son fils. Mais comme l'écrit Miannay, quelques mois plus tard, André se ressaisit et entre en résistance. Il crée un petit groupe, France Vivra, et prend le pseudo Bernard. Printemps 1942 : il est approché pour prendre la tête de l'OCM* Sud-Ouest. Il accepte et devient le délégué militaire de l'organisation pour sa région. Lors de plusieurs séjours à Paris, il développe des liens avec le SOE via O'Neill, Farjon, Verny, etc. Il acquiert une surface très importante dans le Sud-Ouest. Les Britanniques lui font parvenir des fonds importants pour un débarquement allié à l'automne 1943.** Selon des chercheurs anglais et français, il s'agissait là d'une manœuvre d'intox'...
Le réseau Prosper est éliminé à Paris en juin 1943. Les chefs pour l'Aquitaine sont connus des Allemands.
Miannay :
A l'été 1943, un de ses adjoints, Christian Fossard, est arrêté par le commissaire (français) Poinsot, qui le livre au lieutenant Dohse, du SD de Bordeaux. Il parle. Parmi les adresses données, celle de Grandclément où, lors d'une perquisition, fin juillet 1943, les Allemands découvrent le fichier des membres du réseau, ce qui provoque entre 75 (selon la police française) et 250 (selon le SD) arrestations. Grillés, Grandclément et sa femme sont arrêtés quelques jours plus tard. Dohse, flic habile et nazi bon teint du Sipo-SD, va jouer sur l'anticommunisme viscéral de son prisonnier. Il lui propose de libérer plusieurs membres de ses réseaux contre des dépôts d'armes clandestins. Il libère Grandclément pour qu'il en parle avec ses adjoints encore en liberté. Si certains adjoints acceptent le deal, Roger Landes refuse tout net et veut même l'abattre immédiatement. Grandclément propose d'informer Londres du deal qui répondra, mais... huit mois plus tard !. (Le temps que l'intox' prenne ? On peut le penser.) Sans attendre la réponse, Grandclément s'enfonce dans cette collaboration policière. Il livre les dépôts et ses compagnons sont effectivement libérés. (les autres arrestations prévues étant annulées.) Mais Grandclément n'en reste pas là : il organise avec le soutien nazi des maquis officiel chargés de lutter contre les maquis communistes une fois la Wehrmacht et le SD partis. (Dohse sait que le Reich a perdu la guerre.)
Dans le Sud-Ouest, les résistants sont divisés. Octobre 1943, Alger : Claude Bonnier est envoyé par le colonel Rollot, opposant au deal Grandclément-Dohse, pour liquider la question. Le policier nazi et son prisonnier poursuivent leur collaboration. L'Allemand demande à Grandclément de le mettre en contact avec des responsables de la résistance à Paris. Le père Riquet et le colonel Touny acceptent ce jeu très dangereux. S'ensuit l'épisode rocambolesque durant lequel le colonel Thinières et le professeur Joubert franchissent la frontière espagnole dans une malle de voiture avec comme mission de contacter de Gaulle à Alger...
Roger Landes part à Londres rendre compte avec Corbin de la dérive de Grandclément. A Alger, les deux émissaires sont internés après avoir effectivement été reçus par de Gaulle. Grandclément, lui, est convoqué par un jury d'honneur à Paris à la suite duquel il est retiré et mis au vert.
André Grandclément, sa femme et son adjoints sont finalement exécutés à la suite de la diffusion d'un message de la BBC pour trahison le 28 juillet 1944 par des agents du SOE en france.

Le récit de Patrice Miannay réusme bien l'affaire. Manque la version des services secrets britanniques qui ont utilisé les divisions politiques de la résistance dans le Sud-ouest pour intoxiquer les Allemands quant à un débarquement pour l'automne 1943.

RC

* Dans le Dictionnaire historique de la Résistance paru il y a quelques temps, on apprend que l'action de Grandclément en 1941-1942 a permis au SOE de mettre sur pied une dizaine de réseaux. Les premiers agents parachutés furent accueillis dès octobre 1941 en Dordogne. Les réseaux de Grandclément comptèrent jusqu'à un millier de membres.

** La réussite de Grandclément - plus de 1000 membres - lui pose deux soucis majeurs : les moyens et la représentativité nationale dans les Mouvements de Résistance.

*** / ***

lue 3466 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Parenté avec Cdt Miannay de Pierre TILLET 16 juin 2007 12h12
2 Chez l'éditeur de René CLAUDE 17 juin 2007 12h30
1 Sources pour manipe services secrets anglais ? de FroguetteMiNote 26 juil. 2010 08h55
2 Une affaire à miroirs de René CLAUDE 26 juil. 2010 14h46
3 Et aussi: A. Cave Brown de René CLAUDE 26 juil. 2010 16h43
3 Réponse en forme de questions autour de Grandclément de FroguetteMiNote 07 août 2010 23h58
4 Un continent à découvrir... de René CLAUDE 08 août 2010 12h11
5 Merci, et une piste anglophone de FroguetteMiNote 08 août 2010 15h42
6 Complément lien de FroguetteMiNote 08 août 2010 15h43

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Dictionnaire des agents doubles dans la Résistance

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes