Complaisance ? - Le procès de Vichy : Pucheu, Pétain, Laval - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Le procès de Vichy : Pucheu, Pétain, Laval / Fred Kupferman

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1Précision de René CLAUDE

Complaisance ? de Francis Deleu le lundi 31 juillet 2006 à 20h51

Bonsoir,

A propos de Laval : "Pondération ne signifie pas complaisance" !
En furetant dans mes notes éparses et autres contributions, force est de remarquer que j'affiche ce qui pourrait ressembler à de la complaisance pour Laval. Probablement, faut-il en trouver l'origine dans l'historiographie consacrée au régime de Vichy. Jusqu'en 1973 et la publication du livre de Paxton (La France de Vichy), il était communément admis que le Maréchal Pétain oeuvrait pour le bien de la France tandis que le seul Laval s'engageait dans la voie de la collaboration. Les historiens, tel Robert Aron, ont largement contribué à alimenter le mythe du double jeu de Pétain et ainsi à le dédouaner d'une politique de collaboration dont Laval passait pour être l'unique incarnation. Bref, faire endosser également à Pétain et à ses ministres, la responsabilité des ignominies du régime ne signifie pas nécessairement complaisance à l'égard de Laval.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 892 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes