Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les Policiers français sous l'occupation / Jean Marc Berlière

 

Une bonne question... de René CLAUDE le samedi 18 mars 2006 à 18h26

Dans son blog littéraire, Pierre Assouline relaie une question pertinente :
Pas un scoop, juste une question, posée avec insistance, détails à l'appui : à l'heure où tant de sous-fifres et quatrièmes couteaux français et allemands de l'Occupation ont été rattrapés longtemps après par la Justice qui les a condamnés à grand fracas médiatique, comment expliquer que Helmut Knochen soit mort récemment dans son lit ? Docteur en philosophie de l'université de Göttingen, parfaitement bilingue, colonel, patron du SD (le service de sécurité militaire de la SS), chef des polices allemandes en France occupée, organisateur de la rafle du Vel d'hiv avec René Bousquet, traqueur impitoyable de résistants, organisateur de l'assassinat de l'ancien ministre Georges Mandel... Arrêté par les Anglais dans l'Allemagne des décombres, condamné à la prison à vie pour le meurtre de deux de leurs agents, expédié en France un an après. Jugé en 1954 seulement et condamné à mort par une cour militaire. Curieusement, il n'est pas exécuté. Quatre ans plus tard, sa peine est commuée en travaux forcés en pertuité, puis discrètement ramenée à 20 ans. Bénéficie d'une remise de peine en 1962 signée du général de Gaulle. Pourquoi cette grâce ? On l'ignore. Inconnu au tribunal de Nuremberg. Condamné pour crimes de guerre et non pour crimes contre l'humanité. Pas de plainte alors qu'il est l'un des principaux artisans de la solution finale en France. Après 16 ans de prison, il sort libre à 52 ans. Il est mort recru de jours il y a dix ans dans la petite ville d'Allemagne où il s'était retiré pour y couler des jours heureux.

Oui, oui, une bonne question...
Des hypothèses ?

RC

*** / ***

lue 1190 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Domaine réservé et absence de transparence de René CLAUDE 18 mars 2006 22h44
2 et quid de la gendarmerie ! de Léon BEL 19 mars 2006 19h45
3 Epuration de la police de Francis Deleu 19 mars 2006 20h11
4 Et la redoutable habileté de René CLAUDE 19 mars 2006 20h21
5 Seul un Maréchal a pu le faire! de arcole 19 mars 2006 20h47
3 Groupes mobiles... ? de René CLAUDE 19 mars 2006 20h16
4 Les GMR de arcole 19 mars 2006 20h48
5 Désobéissances ? de René CLAUDE 19 mars 2006 21h03
6 un cas de mansuétude de arcole 19 mars 2006 22h53
7 Maurice Rajsfus de Francis Deleu 19 mars 2006 23h34

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les Policiers français sous l'occupation

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes