Un livre décidément utile (j'y peux rien, moi !) - Les tentatrices du diable - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les tentatrices du diable / François Delpla

En réponse à -3 -2
-1deux autres erreurs de françois delpla

Un livre décidément utile (j'y peux rien, moi !) de françois delpla le dimanche 26 février 2006 à 09h10

Bonjour !


Désolé, décidément, pour ceux qui auraient été tentés de croire que ce livre répétait bêtement Pierre ou Paul, mais lisez plutôt ceci (perle pour l'instant dernière) :

C'est une affaire assez curieuse. Les livres sur la résistance allemande font régulièrement état de l'inspiration chrétienne de la Rose blanche, mais sans préciser la confession. Beaucoup pensent, je ne sais trop pourquoi, que les membres du groupe étaient catholiques. Or la famille Scholl, qui fournit les deux martyrs les plus connus, Hans et Sophie, est luthérienne. Il y a aussi des papistes, minoritaires semble-t-il, dans le groupe, et Hans Scholl est un grand lecteur de Bloy et de Bernanos, tous deux passionnément catholiques. Cependant, avant son arrestation datée du 18 février 1943, il avait pris rendez-vous, pour le 25, avec le pasteur résistant Bonhoeffer (cf. Louis Merlio, Les résistances allemandes à Hitler, Tallandier 2001, p. 166-186).

En fait, le mouvement n'est ni confessionnel, ni même religieux. Sa propagande est politique : elle en appelle, contre le nazisme, à la démocratie et à l'entente entre les peuples.

Ajoutons que, si le mouvement avait été d'obédience catholique et si cette Eglise avait mérité, de ce chef, la gloire que l'auteur de l'article de la Règle du jeu lui attribue, elle disposait d'un moyen d'autoglorification dont elle ne se serait pas fait faute d'user, au plus tard sous le grand communicateur que fut le dernier pape : la canonisation.

pages correspondantes des Tentatrices

*** / ***

lue 1089 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 De quoi allonger le collier de Jacques Ghémard 26 févr. 2006 10h47
2 Oups, encore une petite de Jacques Ghémard 26 févr. 2006 11h16
3 Je cède de françois delpla 01 mars 2006 18h17
4 Elle résiste de Francis Deleu 01 mars 2006 22h12
5 C'est fini ! de françois delpla 02 mars 2006 04h57
6 Un livre évitable de françois delpla 09 mars 2006 19h14
7 merci de le dire! de arcole 10 mars 2006 17h22
8 Coup de google sur Geli et de gueule de françois delpla 25 avril 2006 18h06
9*** contribution effacée
10 en attendant... de françois delpla 26 avril 2006 05h04


 

Participer à l'ensemble du débat sur Les tentatrices du diable



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes