Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Mémoires / Raymond Aron

En réponse à
-1Une bio rééditée de René CLAUDE

Le dernier des sages ? de Francis Deleu le mercredi 16 novembre 2005 à 15h15

Bonjour à tou(te)s,

Cher René dont les antennes radiophoniques portent jusqu'au ciel, ne pourrais-tu pas demander au Père Noël d'anticiper son voyage ? Précise bien que je m'en vais, de ce pas, ramoner ma cheminée.

Vingt-deux ans déjà que Raymond Aron quittait ce bas monde qu'il souhaitait meilleur ! Comme beaucoup d'autres, Claude Lévi-Strauss lui rendit cet hommage :

Il y a trois semaines à peine, refermant ses "Mémoires", j'écrivais à Raymond Aron que peu de lec­tures m'avaient laissé une impres­sion si profonde. "Au bout du compte, me répondait-il le 2 octobre, je n'écris que pour quelques-uns" - ­propos que le retentissement de son monumental ouvrage invitait déjà à nuancer. Peut-être pensait-il à quelques-uns en écrivant; mais comment une foule de lecteurs n'eût-elle pas été touchée par l'intelligence rayonnante, la parfaite intégrité, la sensibilité contenue qui émanent de ce grand livre ? J'y admirai, pour ma part, la richesse et l'acuité des sou­venirs, preuve de la jeunesse qu'avait conservée son esprit, un art sans égal, pour mettre les événements en perspective, un sens critique toujours en éveil vis-à-vis des autres et plus encore de soi-même, la condamnation sans appel de ces complaisances à quoi cèdent trop souvent des philosophes qui se changent en brouillons de la politique ou en littérateurs...
Autre chose retenait mon attention. Aron ne s'était pas contenté, ainsi qu'il est habituel dans des Mémoires, de retracer les étapes de son existence, de dépeindre les personnalités qu'il avait connues, d'expliquer ses réac­tions aux épisodes de l'histoire contemporaine. Ce livre, qu'il a écrit, en contient un autre où, comme un cénotaphe dans un monument funé­raire, la personne est moins présente que l'oeuvre. Il s'applique à résumer celle-ci, souligne pour chacun de ses livres les points qu'il estime essentiels, il dresse le bilan de sa vie intellec­tuelle. Et j'étais frappé, mais cela je ne pouvais le dire, qu'un homme en possession de tous ses moyens, et qui, dans ce considérable volume, faisait la preuve éclatante d'une virtuosité de pensée et d'écriture toujours intacte, eût à ce point ressenti l'obligation de construire ce qu'on pourrait appeler son tombeau. En cela, une fois de plus, hélas! c'est lui qui avait raison. Raymond Aron fut pour beaucoup d'entre nous, et deviendra pour d'autres, un incomparable professeur d'hygiène morale et intellectuelle. Rien, mieux que ses livres et ses articles ne peut mettre en garde contre les ambitions des grandes théories, les séductions et les périls de l'esprit de système, les malfaisances de l'idéologie. Avec lui disparaît un de nos derniers sages. Considérant comment va le monde en cette fin de siècle, puissions-nous ne pas devoir dire un jour : le dernier.
(*)

Et puis aussi, la photo des deux "petits camarades", Sartre et Aron, en une réconciliation symbolique au crépuscule de leurs destins. C'était, à l'initiative d'André Glucksmann, à l'occasion de l'action "Un bateau pour le Vietnam".

Bien cordialement,
Francis.

(*) in "L'Express" (édition internationale) du 28 octobre 1983.

*** / ***

lue 553 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Bon anniversaire de Laurent Laloup 29 nove. 2007 15h35

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Mémoires

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes