Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Himmler's Secret War / Martin Allen

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1Scoop toujours ?... de Jean-Robert GORCE

Ce n'est pas mon impression de françois delpla le samedi 12 novembre 2005 à 17h00

C'est quoi le problème ? Himmler ne s'est pas suicidé ? Il a été assassiné par les rosbiffs ? Pas vraiment étonnant, ils sont capables de tout ces gens-là.. D'abord il me semble que la seconde version, avancée par Halen, ne repose que sur des faux documents, non ? Et puis, de toute façon, on s'en cogne de savoir comment il est mort le Reichsführer SS, le tout c'est qu'il le soit. (...)Mais bon, le père Himmler, tout le monde s'en contrefout.
*************************************************************

Bon week-end également. (et bonjour à David Zambon auquel je n'ai pas le temps de répondre sur le fil à côté, qu'il sache combien j'apprécie son point de vue)

"Tout le monde s'en fout", pas ici en tout cas ! Et pas non plus chez Irving et compagnie.

Le scoop, qu'on daigne le croire ou non, je ne l'ai jamais cherché, il est toujours venu à moi, lorsque j'essayais d'étudier des problèmes plutôt fondamentaux (on me fait d'ailleurs le reproche symétrique, de ne m'intéresser qu'aux grands hommes, grandes dates et grandes énigmes, alors que l'historien, le vrai, n'aurait droit qu'à l'air vicié des soutes et ne devrait chercher dans les archives que les banalités quotidiennes en négligeant les secrets d'Etat. Ce n'est jamais dit aussi clairement mais parfois Satan... à ça).

Churchill a-t-il fait tuer Himmler, comment pourrait-ce être un petit problème ? Pas sans lien d'ailleurs avec Aubrac. Le lien : l'impatience militante de certains au lendemain de la chute du Mur, pressés de voir les archives soviétiques dégueuler des listes d'agents, notamment français. Le but (au moins d'une partie d'entre eux) : montrer que les nazis n'étaient pas si vilains, de s'être opposés aux communistes, et que ceux qui avaient osé s'allier à ceux-ci contre ceux-là étaient au mieux des apprentis sorciers, et au pire des affreux complices de totalitaires.

C'est ainsi que Churchill avait fait tuer Mussolini, du moins d'après des archives qui allaient sortir le lendemain matin quand le grand historien Renzo De Felice s'est laissé aller à en parler avant de les voir, il y a maintenant dix ans, archives qu'on attend toujours. Or comme Mussolini a été tué par des partisans rouges, Staline devait bien être au courant, et comme Churchill avait dissimulé cet ordre, de quel prix n'avait-il pas dû payer le silence du Kermlin ?!

Il me semble avoir entendu des promesses similaires d'archives tueuses concernant le couple Aubrac, il y a un peu moins d'années mais quand même quelques unes, comme d'une étude dévastatrice (pour ma thèse) sur l'arrêt hitlérien devant Dunkerque. Mais j'ai appris la patience !

Pour en revenir à Irving, après avoir frétillé devant les "révélations" sur la fin de Mussolini, il s'est extasié devant celles sur Himmler. Désolé, moi je ne laisse pas dire. Bourrage des dossiers à Kew ? Ce serait une première, et ce n'est toujours pas démontré, ni surtout éclairci. En attendant, il n'est à mon humble avis guère raisonnable de répéter après cela la version classique de la mort de Himmler, tellement peu logique dès qu'on y réfléchit, puisque c'est lui qui s'était dénoncé. Il y a anguille sous roche, c'est évident.

A présent que j'ai présenté le témoignage de Selvester et son background, il est clair que Himmler était décontracté, nullement suicidaire, et qu'il mangeait sans précaution, chose rigoureusement incompatible avec l'ampoule de cyanure. Mais comme il se confirme qu'il est bien mort comme on le dit, devant des témoins malaisément manipulables, il faut qu'on lui ait restitué du poison, et peut-être même l'ampoule confisquée l'après-midi. Reste le mobile, pour Irving évident : on voulait l'empêcher de parler. Et c'est là que ça ne va pas : on retrouve l'ennemi viscéral de Churchill comme de tout engagement antinazi. Himmler, c'est autre chose que deux ans de négociations bidon (que Churchill, au rebours de ce que clame Irving, a toujours considérées comme telles), c'est le chef d'un appareil dont les Alliés redoutent qu'il ne soit pas démantelé.

Vraiment, que des petits problèmes sans intérêt ?

*** / ***

lue 861 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Ouaip! de Etienne Lorenceau 13 nove. 2005 11h54
2 Himmler et Heydrich de françois delpla 13 nove. 2005 14h02
3 Une autre hypothese de Etienne Lorenceau 13 nove. 2005 18h14
4 Eh bien suivons la piste ! de françois delpla 13 nove. 2005 18h41
5 La nuit et le moment de Etienne Lorenceau 13 nove. 2005 20h48
6 Remise à plat de françois delpla 14 nove. 2005 07h35
7*** contribution effacée
8 C'est dommage de Etienne Lorenceau 16 nove. 2005 10h03
9 Last word de Nicolas Bernard 17 nove. 2005 00h07

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Himmler's Secret War

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes